Allemands et Anglais champions d’Europe de 6 MJI

6MJ allemands champions deurope
DR

Le Championnat d’Europe des 6 M JI organisé par la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer et l’union française des 6 M JI a été une vraie réussite. Tout d’abord, il faut noter la grande participation internationale avec la venue de pas moins de 9 nations. Et puis les conditions météorologiques ont été parfaites pour ce type de voilier, malgré un manque de vent lundi, les 36 6 M JI ont toujours navigué sous le soleil et par bonne petite brise. Le nombre de voiliers métriques inscrits (36) est aussi un record puisque jamais depuis l’après guerre autant de 6 M JI ne s’étaient rencontrés en Atlantique. Ajoutons l’excellente ambiance lors des nombreuses festivités organisées de main de maître par les équipes de la SNT. Enfin, la régate a été intense, avec du jeu sur l’eau, un plateau très homogène aussi bien chez les « classiques » que les « modernes » et pour conclure, des vainqueurs de premier plan.

- Publicité -

Les Allemands, rois des « Modernes » !

Nette domination des Allemands du voilier « Courage 9 » ; ils ont toujours été en tête du championnat. L’équipage mené par Alba Batzill fait donc un sans faute sur le plan d’eau de la Trinité-sur-Mer et devient champion d’Europe des 6 M JI « Modernes » avec à la clé, une belle confrontation avec « Junior », le bateau champion du Monde en titre skippé par le Breton Yann Marilley. « Bravade 6 » avec François Brénac à la barre monte sur la troisième marche du podium. « Courage 9 » repart de la société nautique de la Trinité-sur-Mer avec la coupe Giovanelli. « Nous sommes heureux de gagner cette course » déclare Alba Batzill « Cette dernière journée sans course nous permet de repartir en tant que Champion d’Europe. Il ne faut pas croire que les choses ont été faciles pour nous. Le niveau était élevé ».

« Caprice » sur le fil des classiques

Grâce à une excellente manche hier, les Britanniques du 6 M JI « Caprice » arrachent sur le fil le titre de champion d’Europe des 6 M JI « Classiques ». Rob Smith et ses quatre équipiers devancent le champion d’Europe en titre Danois Hans One et son « Sunray » , ainsi que « Titia » à un autre Britannique Andy Postle, longtemps en tête. La coupe Woodrow Wilson leur sera décernée. Rob Smith : « Nous remportons le Championnat au profit d’une meilleure manche hier que nos adversaires. Les trois premiers sont à un point, preuve que la bataille a été de haut niveau. Cela ne fait pas longtemps que nous naviguons en 6 M JI car nous venons plutôt du Melges 24. C’est un bateau d’exception. L’accueil a été formidable ».

Ils ont dit :

Jean-Pierre Blavec, Président de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer : « Cela faisait bien longtemps qu’il n’y avait pas eu autant de 6 M JI à la Trinité-sur-Mer. Ce championnat est donc un succès. Et puis le niveau a été très élevé sur l’eau avec des conditions optimales de navigation. L’accueil à la Trinité semble convenir aux propriétaires de 6 M JI. Certains vont revenir pendant les « voiles classiques » de la Trinité-sur-Mer du 12 au 14 juillet. On peut envisager de créer une base de 6 M JI à la Trinité si nous avons de la demande ce qui semble être le cas ».

Stefan O’Reilly Hyland, président de l’union française des 6 M JI : « Le Championnat d’Europe organisée ces derniers jours par la société nautique de la Trinité-sur-Mer a été un succès à plusieurs titres. Le plan d’eau de la baie de Quiberon convient parfaitement au 6 M JI car il est abrité. Le comité de course a été excellent avec des courses enchaînées tout au long de l’épreuve. La météo a été au rendez-vous avec une petite brise et du soleil. Les équipages étaient pour la plupart au top niveau. Je crois pouvoir dire que les étrangers ont été séduits par la Trinité-sur-Mer, certains pensent même à faire hiverner leur bateau ici ! Le concept des familles d’accueil a été une réussite. Enfin, il faut rappeler que jamais autant de 6 M JI n’avait été rassemblés en Atlantique depuis l’après-guerre ».