56e édition de la Solo-Duo Cipriani – 9/10 juillet 2021

Photo Jacques Hatem

Inscrite au championnat méditerranéen de l’UNCL, la 56e édition de la Solo-Duo Cipriani fait la part belle à la navigation entre l’homme et les éléments

Précurseur il y a plus d’un demi-siècle, l’Union Nautique Marseillaise ne faillit pas à la tradition lorsqu’il s’agit de voile et plus particulièrement de régate.
“L’engouement du solo et duo est une forme de retour aux sources de l’aventure maritime“, explique Frédéric Forestier, responsable de la commission sportive du club marseillais. “Si c’est peut-être la facilité de ne pas avoir à gérer des équipages nombreux, c’est surtout une forme d’authenticité dans la pratique de la voile Sportive où chacun se mesure avec son bateau préparé aux éléments et à l’imprévu. Une chose est certaine“, conclut-il, “on revient de ces épreuves, différent de ce qu’on était au départ. De plus l’entraide légendaire des marins est décuplée par la pratique en équipage réduit ce qui donne lieu à des échanges sincères entre marins sur le ponton de retour de mer.“

Une vingtaine d’équipages devraient participer à cette nouvelle édition inscrite au championnat Méditerranée de l’UNCL, les samedi 9 et dimanche 10 juillet qui, comme le veut la tradition offrira un paysage unique, à travers le Parc National des Calanques, et des conditions de navigations très tactiques de part l’aérologie de la zone. “Pour les habitués, c’est une régate adictive. Il y a un niveau d’exigence et de performance important“, conclut Frédéric Forestier.

Au programme : les bateaux quitteront donc le Vieux-Port via la rade nord avant de rejoindre Port-Miou à travers un superbe parcours côtier dans les Calanques avec tous les effets de côtes et les phénomènes aérologiques propres aux calanques.
Puis, le lendemain quelques parcours techniques seront lancés en rade de Cassis et retour vers Marseille et l’UNM à nouveau via le Parc des calanques.