TOKYO 2020. Un bilan plus que positif selon la FFvoile

The Tokyo 2020 Olympic Sailing Competition will see 350 athletes from 65 nations race across the ten Olympic disciplines. Enoshima Yacht Harbour, the host venue of the Tokyo 1964 Olympic Sailing Competition, will once again welcome sailors from 25 July to 4 August 2021. 01 August, 2021 © Sailing Energy / World Sailing

Les épreuves des Jeux Olympiques de voile se sont achevées ce mercredi 5 août sur l’ile d’Enoshima avec les finales des 470 féminines qui ont permis à la France d’acquérir une 25e médaille, en bronze, grâce au duo Camille Lecointre et Aloïse Retornaz. La voile française repart donc heureuse avec 3 médailles autour du cou : deux en Argent remportées grâce aux Véliplanchistes Charline Picon et Thomas Goyard, et une en Bronze portée par l’équipage de 470… un très beau bilan selon la FFvoile.

Au lendemain de la fin des épreuves à Enoshima, l’équipe de France de voile olympique est heureuse de compter 3 médailles olympiques. Au ranking officiel, les tricolores sont 8e mais bien en 2e position en nombre de médailles, à égalité avec la Hollande et l’Allemagne « Cela montre notre savoir-faire et le haut niveau de la voile française, notamment en planche à voile et 470 » souligne Guillaume Chiellino, nommé récemment DTN de la Fédération Française de Voile après 8 années à la tête de l’Equipe de France.
Pourtant, si rien n’avait été laissé au hasard, cette préparation olympique a été très lourdement perturbée par la crise sanitaire. « Ce mois au Japon a été très bien préparé par toute l’équipe et le staff de l’équipe de France, et cela à tous les niveaux : de la logistique au médical et paramédical jusqu’aux experts de la performance. Ainsi dès le 14 juillet toutes les conditions étaient réunies pour que les athlètes et leurs entraineurs puissent commencer à s’entrainer malgré les conditions sanitaires difficiles que nous avions très bien anticipées. Paul Iachkine et Laurent Tournier ont tout mis en œuvre pour que les bateaux soient prêts. L’excellent travail de Philippe Gomez, expert de la réglementation, est à souligner, tout comme les analyses météos de David Lanier. Grâce à toute cette équipe nous avons travaillé dans des conditions sereines tant sur l’eau qu’à terre.» félicite Guillaume Chiellino.
Un bilan partagé avec Jean-Luc Denéchau, Président de la Fédération Française de Voile. « Je suis très content du bilan de l’Equipe de France de Voile ici au Japon. Nous ramenons 3 médailles à la délégation Française. Cela représente pour notre Fédération sur 10 épreuves 30% de réussite. Ce résultat consolide le très beau parcours de Guillaume Chiellino en tant que Directeur de l’Equipe de France de Voile. Il est depuis le 1er août le nouveau DTN de la fédération et dès la semaine prochaine nous allons travailler ensemble sur le bilan de cette olympiade et renforcer notre dispositif en vue de Paris 2024 afin d’améliorer notre performance à domicile dans 3 ans. Je tiens également à féliciter tout l’encadrement de l’Equipe de France de Voile. Malgré les conditions très particulières de ces Jeux Olympiques, ils ont su se mettre au service des sportifs pour leur donner toutes les chances de performer.»

« Une médaille n’est jamais gagnée d’avance »
Les 3 médailles de l’Equipe de France resteront les moments clefs de ces Jeux forts en émotions. Première médaillée française de voile, le 31 juillet, Charline s’impose en finale et repart avec l’Argent « Charline a été au rendez-vous de son histoire avec sa 2e médaille. Elle a tenu toute la semaine sans jamais rien lâcher et a brillement mené sa medal race. Chapeau ! Elle réussit une olympiade brillante tant personnellement que sportivement. Elle a porté l’équipe de France. Bravo à elle et merci à ses entraineurs Cédric Leroy et Julien Bontemps.»
Quelques minutes plus tard, Thomas Goyard remporte également l’Argent et déjoue tous les pronostics en devançant l’Italien et le Polonais : « Thomas nous a livré ici la performance la plus incroyable de sa vie. En 2014 et 2020 il avait remporté le bronze aux Mondiaux. Il est arrivé au Japon avec une concentration et une détermination remarquable. Merci à son entraineur Thierry François de l’avoir accompagné car il n’a jamais rien lâché et remporte cette médaille grâce à son très beau parcours sur les courses de qualification. Bravo ! »
Enfin, après une semaine aux avant-postes, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz clôturent ces Jeux avec une très belle médaille de Bronze : « Camille nous avait donné rendez-vous ici pour une 2ème médaille. Avec Aloïse elles ont fait une préparation olympique excellente en étant présentes au plus haut niveau du début à la fin. Cette semaine elles n’ont rien lâché jusqu’au bout. Félicitation à elles et à Gildas Philippe qui ont largement mérité cette médaille, et ont fait vibrer la France entière »
Les Jeux se sont aussi des regrets et des déceptions. « Les 14 athlètes sont venus chercher une médaille, c’est forcément difficile pour ceux qui n’y arrivent pas. Une médaille n’est jamais gagnée d’avance et la concurrence est terrible ici. »
Cap sur 2024
Le 26 juillet 2024 s’ouvriront les Jeux Olympiques de Paris 2024 avec les épreuves de voile à Marseille. « C’est dans moins de 3 ans ! » souligne Guillaume « Nous allons tout mettre en œuvre pour être les meilleurs chez nous et faire de ces Jeux à domicile une réussite sportive. En voile, connaitre son terrain de jeu est essentiel. Nous allons donc nous remettre au travail très rapidement. »
Classement général de l’Equipe de France de Voile

• RS :X Femme (Windsurf) : Charline PICON (SR Rochelaises) : Médaillée d’Argent
• RS :X Homme (Windsurf) : Thomas GOYARD (A. Calédonienne P.A.V) : Médaillée d’Argent
• 470 femme (dériveur double) : Camille LECOINTRE (Brest Bretagne Nautisme) et Aloïse RETORNAZ (SN Sablais) : Médaillées de Bronze
• 470 Homme (dériveur double) : Kevin PEPONNET (SR Rochelaises) et Jérémie MION (SR Havre) : 11e
• 49er (dériveur double haute performance) : Lucas RUAL (APCC) et Emile AMOROS (CN Pornic) : 15e
• 49er FX (dériveur double haute performance) : Lili SEBESI (SN Marseille) et Albane DUBOIS (GGVLS) : 9e
• ILCA 7 (dériveur solitaire) : Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime) : 6e
• ILCA 6 (dériveur solitaire) : Marie BOLOU (SR Douarnenez ) : 11e
• Nacra 17 (mixte catamaran à foil) : Quentin DELAPIERRE (E V Cataschool) et Manon AUDINET (St Georges Voiles) : 8e