Speedy grand vainqueur à Marseille

Speedy et Team Vision Future
DR

Chez les grands IRC, il a fallu attendre la décision du jury pour connaître le vainqueur. Entre le Speedy de Hans Riegel, leader à l’aube de cette ultime journée, et le GP42 « Team Vision Future » de Jean-Jacques Chaubard, le tenant du titre, la victoire s’est joué à peu de choses. Au final, le bien-nommé Speedy aura fait parlé sa pointe de vitesse pour emporter la mise, grâce notamment au dernier parcours côtier. « Ce fut une vraie belle bagarre, se réjouissait Hans Riegel. J’ai beaucoup apprécié cette course avec des conditions météo changeantes. Il faut dire qu’il y avait plusieurs Marseillais sur le bateau, ils étaient dans leur salon. » Forcément un peu déçu, Clément Giraud, numéro 1 sur « Team Vision Future » livrait son analyse. « Dans la première manche de la journée, tous les bateaux ont eu leur mot à dire et on arrive en paquet. Mais le bilan reste positif. On ne va pas ré-inventer les qualités du bateau, performant au portant mais plus en difficulté au près. Le GP 42 procure beaucoup de plaisir car il est vraiment exigeant. »

- Publicité -

En IRC 2, le suspens aura été moins présent puisque le « Glen Ellen V » de Dominique Tian est resté invaincu jusqu’au bout. Un Grand Chelem que la barreuse Coraline Jonet apprécie à sa juste valeur. « Cela n’a pas été une formalité car beaucoup de choses pouvaient se passer jusqu’au dernier moment. On a fait un bon boulot d’équipe avec, au passage, un remarquable travail de Yannick Peduzzi à la tactique. Après la Massilia, on gagne la SNIM : c’est évidemment du plaisir mais il faut rester humble par rapport au nombre de concurrents (8 inscrits en IRC 2). »

En IRC 3, « Prime Time » n’a pas fait dans la dentelle non plus, s’imposant haut la main. Plus chaud, en revanche, pour les accessits, « Jin Tonic Sequel » sautant « Tchin-Tchin » au terme de cette ultime journée pour s’emparer de la deuxième place. Un podium entièrement composé d’A35.

En IRC 4, le JPK.10.10 « Zulu » s’impose devant « Fioupelan-Faculté des Sciences » et « Nautiplus Geroul » au terme des quatre régates du jour. Chaud dans une série comprenant 32 unités.

Dans le rond des monotypies, la lutte a également été chaude jusqu’au bout. Dans l’intimité des Day-Boat (3 bateaux seulement), « Bliss » a finalement mangé un « Carbonara » déclinant.  En J80, la Marine toulonnaise, présente en nombre (sept bateaux), a joué placé mais pas gagnant avec « Antarès » (2ème) et « Atria » (finalement 3ème). Le local de l’étape, Stéphane Sollari sur « La Nautique s’adjuge la victoire finale. En Grand Surprise, les Bretons de La Trinité-sur-mer sur « Tigresse » ont croqué « Les Fous du Volant » lors de cette dernière journée. Et « Sapajou » a détrôné l’ « AS BPCE » du podium. Enfin, en SB20, le président de la classe et britannique John Pollard a bien mené son affaire, devant les deux bateaux du COYCH, « Euro Voiles » et « Cap 3 ».

Les classements généraux :

IRC 1
1/ Speedy (Marten 49, Hans Riegel, Bernard Xiberras, Ger)
2/ Team Vision Future (GP42, Jean-Jacques Chaubard, Sui)
3/ Eleuthera (Grand Soleil 44 race 2,5, Hervé Borgoltz, Fra)

IRC 2
1/ Glen Ellen V (A40 RC, Dominique Tian, Fra)
2/ Espritsud.net (J111, Thierry Bouchard, Fra)
3/ Jacanda (IMX40, Christian Dupont, Fra)

IRC 3
1/ Prime Time (A35, Marc Alperovitch, Fra)
2/ Jin Tonic Sequel (A35, Bernard Daurelle, Fra)
3/ Tchin Tchin (A35, Jean-Claude Bertrand, Fra)

IRC 4
1/ Zulu (JPK1010, François Alicot, Fra)
2/ Fioupelan Faculté des Sciences (Elan 333 GTE, Frédéric Forestier, Fra)
3/ Nautiplus Geroul (Sunfast 3200, Roland Montagny, Fra)