Le sauvetage en mer fête ses 50 ans avec The Bridge

Un centenaire peut toujours cacher un cinquantenaire. Et d’autant plus dans le cadre de THE BRIDGE, cet événement maritime atypique qui mélange les styles et les genres pour célébrer cent ans d’amitié franco-américaine des deux côtés de l’Atlantique. Après la Coupe du Monde de basket 3×3 à Nantes, le rideau se lèvera demain à Saint-Nazaire avec un Record SNSM exceptionnel et d’une ampleur particulière dans le cadre cette année 2017, qui voit le sauvetage en mer déclaré Grande Cause Nationale 2017.

 

À l’occasion du cinquantenaire de la Société Nationale de Sauvetage en Mer, le Record SNSM s’offre un nouveau visage avec une course exclusivement réservée aux cinquante pieds multicoques, les Multi50 (trimarans de 15,24 m). Comme les quatre maxi-multicoques, les Ultimes, qui prendront le départ de THE BRIDGE devant Saint-Nazaire dimanche 25 juin à 19h00, ils seront quatre Multi50 à s’élancer pour environ 300 milles le long des côtes atlantiques dès vendredi, à 17h, afin d’accueillir, le lendemain après 24 heures de course, le Queen Mary 2 à l’entrée de l’estuaire de la Loire.

Peut-on, lorsqu’on est navigateur et qui plus est compétiteur, ne pas honorer les Sauveteurs en Mer qui sacrifient de leur temps (et parfois malheureusement de leur personne) pour braver la mer quelque soit les conditions météorologiques ? Plus de 7 700 opérations de sauvetage humain ont été réalisées l’an passé par ces « bénévoles extraordinaires, courageux, disponibles, capables d’appareiller au pied levé, de nuit, dans la tempête, pour sauver des vies », comme le soulignait Gérard Gazzano, premier Président de l’association Record SNSM. C’est aussi pour les remercier, les encourager, les aider, les soutenir que les quatre équipages des Multi50, ont répondu à l’appel de ce Record SNSM cru 2017, une cuvée très spéciale et à haute valeur symbolique dans la cadre de THE BRIDGE.

Dès vendredi, à 17h, ces quatre Multi50 auront donc l’honneur d’inaugurer la ligne de départ de la Transat du Centenaire pour une descente de l’estuaire de la Loire et une belle boucle océanique, avant un retour au portant jusqu’aux eaux de l’estuaire qui bouillonneront d’activité tout au long de ces trois jours sous le signe des 50 ans de la SNSM et des 100 ans d’amitié qui lient la France et les États-Unis, depuis le débarquement américain de juin 1917, dans le cadre de la Première Guerre mondiale.

Autour de THE BRIDGE et du Record SNSM, la multiplicité des compétitions, animations et festivités ne doit pas cacher le symbole fort que représente le retour, dans son berceau de construction, du paquebot amiral de l’armement Cunard, le Queen Mary 2 et ses 345 mètres de long… Et si, dès dimanche soir à 19h, ce géant des mers se confrontera à quatre trimarans Ultimes affûtés pour en découdre sur l’Atlantique jusqu’à New York, il sera d’abord accueilli en fanfare par les quatre Multi50 de retour de leur périple le long des côtes samedi vers 17h, aux côtés de la SNSM, sur le pont de cet événement promis à un très fort retentissement populaire.

Parade, cortège, fumigènes et corne de brume

À 17h30, samedi, quand le géant d’acier sera en approche du chenal, quatorze embarcations de la SNSM se mobiliseront de part et d’autre du navire pour l’escorter jusqu’au port de Saint-Nazaire. Peu avant qu’il ne rejoigne la forme Joubert où il stationnera jusqu’au dimanche, le Queen Mary 2 rendra hommage à son tour aux sauveteurs en hissant leur pavillon et en activant sa corne de brume. Les sauveteurs le salueront une nouvelle fois en déclenchant des feux à mains qui donneront une couleur orange symbolique à cette grande fête maritime, qui célèbrera la solidarité légendaire des gens de mer. Présente tout au long des festivités qui animeront la Cité des Paquebots, la SNSM sera également en première ligne le lendemain, dimanche, pour accompagner le célèbre « liner » sur la ligne de départ de la Transat du Centenaire, cette course historique l’opposant aux quatre voiliers les plus rapides du monde.

Xavier de la Gorce, président de la SNSM : « Nous sommes très heureux que la SNSM soit étroitement associée à THE BRIDGE, cet événement d’envergure exceptionnelle qui s’inscrit parmi les manifestations phares au programme de son 50è anniversaire. L’accueil que réservent les sauveteurs au Queen Mary 2, qui vont former une ceinture tout autour ce de fleuron de l’industrie navale, est venu comme une évidence. La SNSM, Grande Cause Nationale 2017, est l’expression la plus aboutie de la solidarité des gens de mer, partagée aussi bien par les pêcheurs, les plaisanciers, les skippers… L’image et le symbole seront très forts. »