« On a fait du près après le Cap Horn. Une petite phase où on a eu du portant puis une dorsale. Maintenant on a une dépression. Ensuite on sera dans les Alizés. On a fait un Atlantique Sud compliqué. Au niveau du record, c’est jouable. On peut être dans les temps du record. Cela va se jouer à quelques heures. »