Normandy Channel Race. Douguet et Richomme en tête

Départ de la CIC Normandy Channel Race, remontée fu Canal à Caen la Mer Caen le 15 mai 2022 Photo © Jean-Marie LIOT #CICNCR2022

Une partie de la flotte a enroulé la marque de parcours de Tuskar Rock. Corentin Douguet et Yoann Richomme à bord de Quéguiner-Innoveo ont viré en tête cette nuit précèdant Inter Invest de 33 minutes et Redman de 44 minutes , bord à bord avec Crédit Mutuel.

L’ascension de la Mer Celtique a été rapide au portant pour la flotte de la 13ème édition de la CIC Normandy Channel Race. Les Class40 ont affiché des vitesses ahurissantes frôlant les 30 nœuds. Ce mardi matin les conditions étaient musclées avec un flux de secteur sud de 25 nœuds avec des rafales pouvant atteindre les 30-35 nœuds. Les prévisions annoncent un vent mollissant dans la matinée avec quelques rafales sous grains toniques, de quoi garder en alerte les duos à bord de leurs montures.

- Publicité -

26 équipages sont encore en course. Il faut saluer le surprenant et inattendu duo, Matthieu Perraut / Kevin Bloch, 2e qui a fait un très bon début de course. Amélie Grassi et Anne-Claire Le Berre, à bord du Class40 La Boulangère Bio, sont en prise depuis la nuit dernière avec des soucis d’alternateur, les empêchant notamment d’assurer la bonne recharge des batteries. Ne pouvant plus faire fonctionner l’électronique du bord et le dessalinisateur pour pouvoir s’alimenter et boire, le duo a pris la décision de faire un pit-stop à Cherbourg. Arrivées à bon port vers 15h30 cet après-midi, Amélie et Anne-Claire font le maximum pour réparer et repartir en course eu plus vite. Jean Galfione, l’ex-champion olympique de saut à la perche devenu skipper et Vincent Riou, vainqueur du Vendée Globe en 2005, ont abandonné sur avarie.

De leur côté, Adrea Fornaro et Igor Goikhberg, à bord du Class40 Influence, sont eux aussi en escale technique dans le port de Weymouth afin de tenter de résoudre des problèmes d’ordre électronique.

Côté abandons, Clara Fortin et Martin Louchart à bord du Class40 Randstad-Ausy ont décidé de stopper leur course suite à un problème de safran. Ils font désormais route vers Cherbourg. Idem pour les frères Courbon qui ont informé la direction de course de leur abandon sans en préciser les raisons précises. Ils font eux route vers Le Havre.