Le Blévec prend la tête à Saint Quay

Trophee des Multicoques 50
DR

Du très beau spectacle sur la ligne de départ
Qui dit plus de vent dit plus de spectacle et voir 10 multicoques s’élancer sur la ligne de départ par 15 nœuds de vent est particulièrement spectaculaire. Les départs sont d’ailleurs particulièrement disputés. A ce jeu, les jeunes loups du circuit, comme Pierre Hingant sur Inizmé ou encore Victorien Erussard sont particulièrement incisifs. Crèpes Whaou! s’est vu rappeler à l’ordre dans la troisième manche, devant repasser la ligne pour un rappel individuel.

- Publicité -

Classement du jour bouleversé par une casse sur Whaou!
Le skipper malouin, Franck Yves Escoffier, domine pour le moment les débats sur le Trophée Prince de Bretagne-Côtes d’Armor. Il aura fallu une avarie pour empêcher Crèpes Whaou! de remporter toutes les manches de la deuxième journée. En effet, à la fin du premier tour de la deuxième manche, le chariot de grand de voile a cédé, contraignant l’équipage à abandonner pour réparer. «le chariot a cassé sur une erreur de manœuvre. Il y aura tout de même quelque chose à revoir avant la Transat Jacques Vabre », précisait Franck Yves Escoffier. Mais le leadership d’Escoffier est difficilement contestable car même lorsqu’il a du repasser la ligne de départ et s’élancer en dernière position, le grand trimaran rouge a passé la ligne d’arrivée en tête. « Le bateau va vite et le plan de pont nous permet de manœuvrer rapidement, ce qui aide sur ce genre d’épreuve" précise celui qui est aussi le président de la classe Multi50.

Pourtant, au classement général et avant jury, Crèpes Whaou! passait en troisième position à la fin de la journée à cause de cet abandon. Il faudra que Franck Yves Escoffier remporte au moins trois manche demain pour espérer remporter ce Trophée, le dernier avant la Jacques Vabre.

Inizmé fait de la résistance
Sur les deux premiers jours, une hiérarchie semble se dessiner. Crèpes Whaou! domine, devant actual, suivent ensuite Laiterie Malo et Prince de Bretagne. Mais il est difficile de dire si cette hiérarchie est figée dans la perspective de la Transat Jacques Vabre, quand l’on sait que les deux bateaux les plus récents, que sont Actual et Prince de Bretagne, n’ont que très peu de milles à leur actif et qu’ils sont en pleine phase de test. En outre, ils semblent être plus conçus pour le grand large que pour la régate entre les bouées.

Un autre bateau tire son épingle du jeu. Il s’agit d’Inizmé, le bateau skipper par Pierre Hinguant. Le bateau le plus vieux de la flotte (il a plus de vingt ans) fait mieux que de la résistance, puisqu’il se classe régulièrement en quatrième position. « Les deux premières manches de la journée n’étaient pas favorables au bateau car c’était beaucoup de travers », précise le jeune skipper de Saint Malo, «par contre, l’après midi, avec des manches plus tactiques et du près et du portant, nous avons pu nous placer quatrième à deux reprises. L’équipage a fait un gros boulot, car le bateaux est très physique. »

Classement général après 7manches et avant jury
1 Actual 8pts
2 Laiterie de Saint Malo 10 pts
3 Crèpes Whaou!14 pts
4 Prince de Bretagne 18pts
5 Inizmé 21 pts
6 Grand Largue Composite23 pts
7 Itoha 24 pts
8 letelegramme.com 29pts
9 Délirium 35 pts
10 FenêtréA-Cardinal 40 pts