Groupama 3 : le Trophée Jules Verne en vue

Groupama 3 - départ Atlantique Nord
DR

Sous les ordres de Yann Mérour puis de Loïc Le Mignon, boat captain, le mât qui culmine à 41 mètres retrouve la minuscule boule de titane sur laquelle il pivotera autour du monde. Puis, les haubans viennent se fixer sur chacun des flotteurs où Gaël de Kerangat, membre du team depuis 1999, a pris place.

- Publicité -

Alors que le soleil breton pointe au-dessus des blocs de l’ancienne base sous-marine de Lorient, Groupama 3 s’en va retrouver son ponton «Course au Large » où, durant trois jours, les membres du team vont l’équiper pour les prochaines navigations : "Aujourd’hui, Groupama 3 est arrivé à maturité. Je fais partie des derniers dinosaures qui sont à la fois préparateurs et navigants. L’avantage, c’est que je connais le bateau dans ses moindres détails. En mer, j’en fais régulièrement le tour pour m’assurer que tout va bien. Le seul inconvénient, c’est que je n’ai pas beaucoup de temps pour moi " raconte Loïc Le Mignon qui ajoute : « Il va falloir que j’en prenne pour me préparer psychologiquement et physiquement car, le tour du monde à la voile, ce n’est pas rien. Et puis il y a aussi la famille dont il faut profiter ».

Calme et serein du haut de son mètre quatre vingt dix, Loïc ne cache pas son envie d’en découdre. La boucle d’oreille en or qu’il porte à l’oreille gauche est celle des cap-horniers, celle qui se gagne. Pour lui,
c’était à bord d’Explorer Innovation avec Peyron qui, en référence à un troisième Loïck, Fougeron celui-là, a rajouté un K à son prénom. Aujourd’hui capitaine de Groupama 3, il a hâte de retrouver la mer. Ce sera lundi prochain pour trois journées d’essais et d’entraînements, histoire de s’assurer de la justesse des quelques améliorations apportées ces dernières semaines, notamment sur les appendices. Puis, ce sera trois autres journées en haute mer avec, cette fois, l’équipage du Trophée Jules Verne au grand complet.