Etoile Marine Croisières repris par Wilfrid Provost

Le tribunal de commerce de Saint-Malo a tranché entre un groupement deauvillais, et le projet personnel d’un Vannetais pour la reprise d’Étoile Marine Croisières.  Après une période de flottement de plusieurs mois, Etoile Marine Croisières peut de nouveau envisager l’avenir.

- Publicité -

Le tribunal de commerce de Saint-Malo a donné sa préférence à la candidature du Vannetais Wilfrid Provost, 48 ans, qui maintient intégralement l’activité de la flotte à Saint-Malo, y compris de son Taxi de la mer. Le projet de la société de Port Deauville, bien que de qualité, n’a pas retenu le choix des juges. Ils ont considéré qu’un projet d’entreprise personnel présentait plus de proximité et de réactivité, alors que son concurrent offrait un montage financier complexe, et qu’un emploi de moins était repris.

Au final, 7 emplois sont sauvés, avec l’espoir de nouvelles embauches à la belle saison, mais 5 personnes sont licenciées. L’activité reprend le 1er janvier. Le passif laissé par l’ancien exploitant s’élève à 1,9 million.