Derniers préparatifs aux Sables

Pontons Maître Coq
DR

Pour Jérémie Beyou comme pour la majorité des solitaires, l’objectif numéro un reste la Solitaire du Figaro . Leur démarche est donc de travailler pallier par pallier, de façon à être au meilleur de leur préparation le jour J, le 8 juin prochain. “Je suis dans la phase 1 de ma préparation, celle qui est dédiée aux réglages, à la vitesse. Viendront ensuite le travail des manœuvres, puis celui de la stratégie. Je suis également dans une phase intensive de préparation physique. Je vais rester concentré sur mes objectifs de travail : maintenir une bonne vitesse constante, sur la durée et sur toutes les phases du parcours, quelque soit la météo. La stratégie sera mise au second plan. Il ne faut pas griller les étapes de la préparation. ».

Après trois saisons à manager l’équipage du M34 Nantes Saint-Nazaire, et autant de participations au Tour de France à la Voile, Corentin Douguet est de retour aux affaires sur le circuit Figaro. Et il appréhende le premier rendez-vous de la saison avec la motivation d’un bizuth. « Le bilan des entraînements à Lorient est positif. Les sensations sont plutôt bonnes, les automatismes reviennent petit à petit. Ceci dit, je manque encore de points de repère et je ne pense pas être au niveau d’il y a trois ans. Il y a encore du boulot, mais le contraire aurait été étonnant après une si longue absence ! Le format de course est similaire à celui des petites étapes de la Solitaire, avec trois jours et deux nuits en mer. Nous aurons très peu de répit, il faudra gérer les courants autour des îles et dans l’estuaire de la Loire. Cette épreuve sera donc un pur exercice de Figariste : l’idéal pour se remettre dans le bain. »

Après deux mois d’entraînement intensif à Lorient, l’heure de la confrontation est venue pour Phil Sharp. « Ces derniers mois d’entrainement ont été très productifs ! J’ai énormément appris de la douzaine de bateau qui s’entrainait avec moi et c’est particulièrement agréable de retrouver ce sentiment de compétition sur l’eau. La Solo Maitre Coq est une page blanche et il y aura presque tous les concurrents de la Solitaire du Figaro pour écrire les lignes de cette course. Cela fait quelque temps que je m’étais éloigné de la classe Figaro donc je risque d’être un peu rouillé mais la compétition me permettra d’élever mon niveau de jeu et, je l’espère, jouer dans le top 10.”