Défi Azimut: Du 19 au 24 septembre, la crème des skippers a rendez-vous à Lorient

Crédit V Curutchet / Défi Azimut - Lorient Agglomération

Après l’édition record en septembre 2022 qui a vu se réunir près de 30 IMOCA sur la ligne de départ, le Défi Azimut – Lorient Agglomération rempile à la rentrée 2023. Du 19 au 24 septembre, la crème des skippers a rendez-vous à Lorient La Base pour la 13e édition de cette régate devenue événement.

- Publicité -

Imaginé au départ comme une compétition conviviale à 5 ou 6 bateaux, le “Défi” est vite devenu le grand rendez-vous de la classe avant l’événement annuel de l’automne. “Comme la recette a plu, on a eu envie de la refaire l’année suivante avec des ingrédients supplémentaires !” explique Jean-Marie Corteville, PDG de l’entreprise Azimut et organisateur du Défi Azimut. “Chaque année, on rajoute des épices… Désormais, nous co-construisons cet événement avec Lorient Agglomération et toutes ses compétences et services : Le Centre Nautique de Lorient, La Sellor, Lorient Grand Large, le port de Lorient-La Base…”

Pour 2023, le programme sportif varié et complet qui fait le succès du Défi sera au rendez-vous :
20 septembre : runs de vitesse entre Lorient et l’île de Groix en équipage
du 21 au 23 septembre : 48h offshore en double + un(e) media (wo)man
24 septembre : tour de l’île de Groix en équipage

À terre, conférences, tables rondes et animations pour les plus jeunes seront proposées par le Défi Azimut et ses partenaires. En 2022, 200 enfants des communes de l’agglomération lorientaises ont visité les pontons et assisté aux régates sur l’eau. “C’était un défi dans le Défi que de recevoir tous ces enfants des communes de Lorient Agglomération. Nous avons particulièrement soigné leur accueil à la Base comme sur les pontons, à bord des IMOCA et lors d’une navigation en mer. Faire naître les vocations, ça passe par là. Le Défi Azimut sème des graines, c’est notre message et notre action” explique Candice Crépeau, directrice de l’événement.

En 2023, la culture sera également mise à l’honneur sur le Défi : “nous allons jouer avec des lieux, sur La Base. Avec un concept un peu différent des autres années… Il y a plein d’idées !” promet Jean-Marie Corteville.

Une trentaine d’IMOCA sont attendus pour cette 13e édition dont un tiers de bateaux neufs qui disputeront leur première course avant la Transat Jacques Vabre 2023.