Class40. Aurélien Ducroz avec David Sineau au départ des Sables-Horta

Photo : Pauline Chanut

Huit mois après avoir dévoilé les lignes novatrices de leur futur bateau, Aurélien Ducroz et le Crosscall Sailing Team entrent en phase finale de construction de ce nouveau prototype class40 qui s’annonce aussi racé que prévu. A quelques jours de la mise à l’eau, toute l’équipe est heureuse d’accueillir David Sineau comme co-skipper pour la première saison de course au large du class40 Crosscall. Aurélien et David navigueront en double tout l’été et s’aligneront dès le 27 juin au départ des Sables-Horta en vue du grand rendez-vous de la Transat Jacques Vabre en novembre prochain.

Ils se connaissent depuis les premiers bords d’Aurélien en 2010 et se retrouvent tous les hivers pour skier sur les plus belles pentes de Chamonix. Ils ont en commun un podium en Mini 6.50 et une confiance totale l’un envers l’autre mais surtout, le duo Ducroz-Sineau est très impatient de révéler ensemble le potentiel du futur class40 Crosscall.
Le skipper Aurélien Ducroz explique son choix : “Quand nous avons monté ce projet avec mes partenaires, qui est pour moi mon premier grand projet, j’ai très vite pensé à David. C’est le premier à avoir cru en moi à mes débuts en voile et m’avoir aidé à acquérir l’expérience nécessaire pour devenir un marin aguerri. Sa connaissance de la course au large, notre complicité et
son accompagnement tout au long de la saison seront de vraies chances. J’ai totalement confiance en lui pour m’aider à prendre en main le nouveau class40 Crosscall et accomplir mon objectif : la Route du Rhum 2022. ”

David Sineau, complice des ambitions de son ami montagnard : “ Ce qui est intéressant avec Aurélien c’est que l’on se connaît très bien. Il a beaucoup progressé et c’est un marin à part entière. Outre le plaisir de naviguer tous les deux, l’objectif est vraiment de faire les choix ensemble sur l’eau et d’aider Aurélien à trouver le mode d’emploi de son bateau. Le but au-delà de faire
une belle Jacques Vabre c’est qu’il soit le mieux préparé possible pour sa Route du Rhum.”

Après deux podiums sur la Mini-transat, David a ensuite navigué en Figaro et en IMOCA et a remporté la course du Fastnet en class40 avec Tanguy de Lamotte. Team Manager de l’IMOCA 60 Initiatives Coeur depuis 8 ans, il s’autorise une parenthèse avant le prochain Vendée Globe. David se réjouit de cette nouvelle expérience : “La chance que me donne Aurélien de participer à son projet est importante car être directeur sportif c’est aussi rester au contact de la compétition, de la course, des bateaux. Les
carènes de scow sont l’avenir des carènes du Vendée Globe donc ce n’est pas inintéressant d’aller prendre de l’info dans d’autres séries qui sont, il faut le dire, plus avancées que nous sur ce thème là.”