Challenge de Printemps de la SNT 2022 : 70 bateaux et de belles conditions

Ils étaient 70 équipages ce week-end au Challenge de Printemps de la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer (SNT). Les conditions printanières ont été des plus agréables et ont permis aux coureurs de prendre un maximum de plaisir dans la baie de Quiberon.
Samedi, dans 10 à 12 nœuds de vent, les IRC Double, IRC A, IRC B et Osiris A se sont élancés sur un parcours côtier de 18 milles tandis que les Grand-Surprise, Mach 6.5, J 80 et Osiris B bataillaient sur deux parcours techniques.
Dimanche, le vent était plus timide, passant d’une dizaine de nœuds le matin pour mollir aux alentours de 6 nœuds l’après-midi. Les IRC Double se sont de nouveau affrontés sur les 18 milles d’un parcours côtier, les autres séries réalisant deux manches de parcours techniques.En IRC A, la bataille fait toujours rage entre Codiam de Jean-Claude Nicoleau et Saga de Alain Foulquier. Deux points les séparent au classement général, au profit de Codiam. Les manches du dernier Challenge de Printemps seront sans aucun doute très engagées. Malgré son absence ce week-end, Philippe Baetz (Musix) conserve la troisième place du général provisoire.

- Publicité -

Benoît Rousselin (Delnic) conserve la tête du classement provisoire des IRC B, face à Gautier Normand qui n’a laissé que les miettes à ses concurrents. Ce dernier remporte toutes les manches de ce week-end sur son A 35 Locmalo. Benoît Malraison (Belauan) a également su tirer partie des conditions et monte sur la troisième marche du podium provisoire.

Dans la catégorie des IRC Double, Edouard Danel (Tchouktchouknougat) remporte le côtier de samedi et Tristan de Witte (Roger Pradier Outdoor Lighting) celui de dimanche, mais c’est Marc Alperovitch (Timeline) qui prend la tête du classement. Il est suivi par Eric Bastard (Ishsha) et par le néerlandais Robert Rosen Jacobson (Plain Vanilla).

Très inspiré sur les deux premières manches du week-end, Jean-Bernard Prot (Jiboulix) se hisse sur la première marche du podium des Osiris Habitable A. Il devance Matthieu Visbecq (Esprit de Sel VI) et Patrick Roussel (Gauvain) qui retombe d’une place au général. A noter, la belle victoire de Patrick Rialland (Jumpin Jack) à la dernière manche et la régularité de Gilles Sabatier (Nota Bene).

En Osiris Habitable B, Jean-Philippe Haag (Garance) et Erwan Gourdon (Crazy Girls) se sont partagés les victoires sur les quatre manches courues, mais la tête du classement en toujours tenue par Souezhadenn, skippé par Erwan Lebeau, absent ce week-end. Jean-Philippe Haag monte sur la deuxième marche du podium provisoire. Claude Gallou (Buenavista 3) conserve la troisième place.

En Grand Surprise, Lionel Cazali (Lascar) se trouve toujours en tête du classement mais il se retrouve ex aequo en points avec Philippe Lambourg (Défi Bigouden). En troisième position, on retrouve Patrick Viant (Olibrius). Matthieu Coville (Equilibriste) remporte les deux manches lancées dimanche.

Adrien Zucconi (Axelle J) prend la tête du classement des J80. Il devance Alain Duyck (Jeolla Do). Julien Bentz (Whimjy) remporte deux manches sur quatre et termine en troisième position du général provisoire.

Enfin, les Mach 6.5 sont toujours à couteaux tirés. West Paysages – La Carré 56, skippé par Manu Guedon prend la première place, ex aequo avec Jérôme Outin (MicMach) qui remporte deux manches. Corentin Aubrun (Machfly) se place en troisième position de sa catégorie.

Le dernier Challenge de Printemps de la SNT aura lieu les 2 et 3 avril, deux semaines avant le grand rendez-vous tant attendu du Spi Ouest-France Banque Populaire Grand Ouest (14-18 avril). Toute l’équipe la SNT est en pleine effervescence pour, comme toujours, accueillir au mieux les coureurs du rendez-vous mythique de début de saison.