jeudi 8 décembre 2022
Spindrift Racing

Yann Guichard détaille le fonctionnement des appendices

Yann Guichard a commencé la voile par l´Optimist. Si les années ont passé pour le skipper de l´écurie Spindrift racing et si l´échelle du bateau a bien changé, les appendices restent plus que jamais essentiels à la performance. Ils demandent aussi toujours autant d´attention et d´efforts pour les manipuler. Le skipper nous en dit plus.
Cordage Spindrift Racing

2500 mètres de bouts sur Spindrift Racing

A bord de Spindrift 2, pas moins de 2500 mètres de cordages courent sur le bateau et jusqu´en tête de mât. Des matériaux hautement technologiques, mis en œuvre dans plusieurs pays, qui passent ensuite entre les mains expertes du gréeur de Spindrift racing : Simone Gaeta.


Spindrift Racing convoyage

Un vélo pour aider Yann Guichard à manoeuvrer

Un vélo sur un bateau ? Cette idée pourrait paraître farfelue mais c´est une astuce technique très sérieuse pour aider Yann Guichard à manœuvrer seul le maxi-trimaran Spindrift 2 sur la prochaine Route du Rhum. Édouard Touchard, membre du design team de l´écurie Spindrift racing a inventé ce système ingénieux avec l´équipe de Franck Cammas en prévision de la Route du Rhum 2010. La nouvelle mission d´Édouard est désormais d´adapter la solution à Spindrift 2, un bateau presque 10 mètres plus long et beaucoup plus toilé.

Spindrift Racing

Le mât de Spindrift Racing raccourci de six mètres

Pour le record de l´Atlantique Nord le maxi Spindrift Racing n´a pas besoin de toute la surface de voiles puisque la navigation se fera dans du vent fort. Ensuite pour la Route du Rhum il est important de permettre à Yann Guichard de pouvoir effectuer les manoeuvres en solitaire. Yannis Troalen, membre du bureau d´étude explique comment le mât du trimaran a été coupé en vue de ce programme et ce que ce choix implique en terme de mise en œuvre.
Première séance d`entraînement Spindrift Racing

Des modifications au plan de pont de Spindrift Racing

Alors qu´ils seront 10 équipiers pour le record de l´Atlantique Nord cet été, Yann Guichard se retrouvera ensuite seul aux commandesde Spindrift Racing sur le Rhum, entre Saint-Malo et Pointe-À-Pitre. Pas question de mettre des winchs électriques car l´assistance électrique est interdite par la jauge. Ce sera uniquement avec ses deux bras, ses deux jambes et toute son expérience du multicoque qu´il va devoir remplir la mission.
Banque Populaire Lorient

Armel le Cléac´h de retour à Lorient

Le Maxi Trimaran Solo Banque Populaire VII est arrivé hier en fin d´après-midi à Lorient après un convoyage depuis Vilamoura au Portugal. Suite à une belle campagne de record en ce début d´année, le Team Banque Populaire va désormais se tourner vers la préparation du voilier pour une tentative du record de l´Atlantique Nord en solitaire entre New York et le cap Lizard, début du stand-by début juin.
Spindrift Racing sortie de l`eau

L´optimisation technique de Spindrift Racing

A première vue, sur le terrain des grands records en équipage, le seul concurrent de Spindrift 2 est lui-même puisque le bateau possède déjà neuf records du monde dont le Trophée Jules Verne. L´enjeu pour Spindrift est d´investiguer en interne pour aller toujours plus loin en terme d´optimisation, quitte à opérer des choix tranchés, comme celui de raccourcir le mât cette année par exemple. Yann Guichard nous présente le travail du bureau d´études intégré de Spindrift racing.

Sodebo de retour à la Trinité

Thomas Coville s’estime maître de ses décisions

Quelques minutes après avoir amarré son maxi trimaran à la Trinité, la poussée d´émotion a submergé Thomas Coville. Le skipper de Sodebo s´est confié avec intelligence et générosité. Parti il y a 30 jours de Brest, le skipper s´est longuement attardé sur les notions de jeu et d´enjeu. Il a expliqué combien il est difficile de bien placer le curseur entre la motivation, le courage et l´envie, entre la lucidité et l´humilité.
Coville sur Sodebo

Thomas Coville va s´abriter à Vigo

Les éléments continuent de se déchaîner. Tous les deux jours, les dépressions balaient le Golfe de Gascogne et les côtes de l´Atlantique. Seul à bord de Sodebo, Thomas Coville approche de l´Europe après 26 jours de mer et 11 000 milles parcourus, soit près de la moitié d´un tour du monde. Il se dirige vers son port d´attache de La Trinité-sur-Mer, mais des vents de plus de 100 km/h sont encore prévus sur la Bretagne vendredi et samedi. Par mesure de sécurité, le skipper a décidé de faire escale à Vigo (pointe Nord-Ouest de l´Espagne) afin de laisser passer ce nouveau coup de vent.
Armel Le Cléac`h Banque Populaire VII

Armel Le Cléac´h contraint de faire escale au Portugal

Il y a 19 jours exactement, Armel Le Cléac´h à bord du Maxi Trimaran Solo Banque Populaire VII, prenait le départ de la Route de la Découverte, traversée de l´Atlantique en solitaire entre Cadix et San Salvador aux Bahamas. Depuis, le skipper a ajouté à son palmarès cette mythique Route, dans le sillage de Christophe Colomb, et un formidable record de la distance parcourue en 24 heures (682 milles). Ce matin, le navigateur finistérien et son équipage ont amarré le trimaran à Vilamoura au Portugal suite à un convoyage d´une semaine.
- Publicité -