America’s Cup. American Magic bat Team New Zealand

Pour la première fois, les AC75 se sont affrontés en course en duel lors des courses préliminaires à la Prada Cup et à l’America’s Cup et le spectacle a été au rendez-vous. A suivre avec www.cuplegend.com

L’ACWS a débuté cette nuit à 3h du matin heure française à Auckland. Il va durer 3 jours et les équipes vont s’affronter 2 fois avant la Christmas Race. S’il est beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions sur les performances des bateaux, on peut déjà dire qu’American Magic est en avance sur les autres challengers dans sa préparation, que le Defender promet une solide défense et que les Anglais d’Ineos ne sont pas encore au point. Les Italiens quant à eux donnent l’impression de cacher leur jeu.

Pour cette première journée sur un plan d’eau magnifique – c’est l’été en Nouvelle Zealand – les conditions étaient parfaites avec 15 nds de vent, du soleil et une mer assez plate.

36th America’s Cup presented by Prada Race Day 1 Luna Rossa Prada Pirelli Team, Emirates Team New Zealand
36th America’s Cup presented by Prada
Race Day 1
Luna Rossa Prada Pirelli Team, Emirates Team New Zealand

Team New Zealand face à Luna Rossa
Le Defender face au Challenger of Record comme premier match était tout un symbole et c’était assez incroyable de voir ces deux AC75 pour la première fois sur la phase de départ. Un départ soft des deux équipes qui n’aura sans doute rien à voir dans les prochains mois, les équipes prenant leurs marques sur leur bateau, le parcours et par rapport à l’adversaire.
Le match en lui-même n’a eu aucun intérêt. Team New Zealand a très vite pris l’avantage, creusant à chaque bord son avance. Les kiwis sont clairement plus rapides, surtout au portant. Ils finissent avec 3 minutes 13 secondes à l’arrivée.

17/12/20 – Auckland (NZL)
36th America’s Cup presented by Prada
Race Day 1
New York Yacht Club American Magic, Ineos Team UK

American Magic face à Ineos UK
Quelques minutes avant le départ, la participation d’INEOS TEAM UK semblait incertaine car ils signalaient des problèmes techniques avant finalement de s’aligner sur le départ. Des problèmes apparus également pendant les phases d’entrainement. Dès le départ, American Magic a rapidement pris le dessus même si Ineos montrait une bonne vitesse. Mais au moment où les Américains avaient atteint la première porte, un problème de contrôle à bord du bateau britannique les faisaient violement planté. Un problème qui a perduré toute la course. L’AC75 anglais semble rapide mais pas encore au point au niveau mecatronic.

17/12/20 - Auckland (NZL) 36th America’s Cup presented by Prada Race Day 1 Ineos Team UK, Luna Rossa Prada Pirelli Team
17/12/20 – Auckland (NZL)
36th America’s Cup presented by Prada
Race Day 1
Ineos Team UK, Luna Rossa Prada Pirelli Team

Luna Rossa face à Ineos UK
Les anglais ayant eu un peu de temps entre les courses pour réparer, entraient dans la phase de pré-départ très rapidement dans la box. Les Italiens faisant de même. Mais alors que INEOS TEAM UK virait à tribord pour revenir vers la ligne de départ, Luna Rossa Prada Pirelli barré par James Spithill virait sous l’équipe britannique de manière assez agressive qui devait restez à l’écart car ils étaient le bateau au vent et prenait une pénalité.

Les bateaux AC75 ont des zones de sécurité autour d’eux pour aider à éviter tout contact physique, les briser dans ces zones entraîne une pénalité et c’est INEOS TEAM UK qui a commencé sa course avec une pénalité, les umpires estimant que Sir Ben Ainslie ne s’était pas tenu à l’écart. En quelques secondes, Luna Rossa Prada Pirelli avait accéléré et pris une avance de plus de 500 m.

À la première porte au vent, les Italiens avaient 1:09 d’avance sur INEOS TEAM UK, une avance physique de 1000 m. Mais peu de temps après le passage de l’équipe britannique, le skipper Ben Ainslie annonçait au comité de course qu’il se retirait de la course suite à une panne technique où l’AC75 était complètement à l’arrêt avec des problèmes de contrôleur.

17/12/20 – Auckland (NZL)
36th America’s Cup presented by Prada
Race Day 1
Emirates Team New Zealand, New York Yacht Club American Magic

American Magic face à Team New Zealand
C’est le match du jour avec un bateau américain barré par Dean Barker face à Peter Burling. C’est le match à voir, celui qu’on attend pour cette Coupe.

American Magic a réussi a prendre un très bon départ alors que TNZ semblait avoir un problème à bord. Dès le premier bord de près les américains ont deux longueurs d’avance. À la première porte au vent, American Magic avait 15s et 275 m d’avance.

Alors que les rafales balayaient le parcours, les Kiwis réussissaient à revenir avec un meilleure VMG mais avec quelques empannages supplémentaires. Ils avaient 17 secondes de retard a la porte du portant et tentaient une manœuvre difficle pour tenter de splitter avec les américains. Du coup, ils accentuaient leur retard de 200 m à 400 m. À la deuxième porte au vent, American Magic avait étendu son avantage à 0:26. Mais Emirates Team New Zealand choisissait de prendre le côté opposé du parcours avant de déclencher un duel de virement de bord. Un bon choix qui lui permettait de revenir à 70m d’American Magic qui se retrouvait sous pression.

A la dernière porte au près Emirates Team New Zealand tentait de forcer la porte et empannait rapidement mais il y avait moins de vent et quand le duo s’est retrouvé, American Magic avait repris l’avantage et avait un meilleur angle vers la ligne. Le match était superbe et prometteur.