Solitaires.. en équipage en baie de Douarnenez

0
288
Generali au Grand Prix Petit Navire de Douarnenez
DR

Ils sont venus l’an passé, sur leur bateau ou comme équipier. Ils ont aimé le Grand Prix Petit Navire et reviennent cette année, qui en 40 pieds, qui en 60 pieds ou en Mini, comme skipper ou équipier le temps d’un Grand Prix. «ce qui fait plaisir c’est de voir la satisfaction des coureurs quand ils arrivent ici et la passion des 300 bénévoles qui ne faillit pas année après année » se réjouissait Gwen Chapalain, le coordinateur du Grand Prix.
«Venir une fois par an à Douarnenez, c’est un minimum » disait Bruno Jourdren ce matin avant d’embarquer à bord de son class 40′ baptisé Hénaff. A ses côtés, Bernard Stamm, venu lui aussi prendre un bol d’air douarneniste tandis que son 60 pieds Imoca, Cheminées Poujoulat, est en chantier à Caen. «Ce Grand Prix Petit Navire est pour moi l’incontournable entrée de saison » poursuit Bruno, « cela fait des années que j’y participe à bord de Dragon. Dès que j’ai su que l’organisation ouvrait les runs aux 40 pieds, j’ai foncé sur l’occasion. Ce week-end s’annonce excellent avec les conditions de navigation parfaites : du soleil, du vent… ». Anne Liardet retrouve pour quelques jours son complice de la Jacques Vabre en 40 pieds, Peter Harding sur 40 degrees. « Ici, l’an passé, j’étais sur Foncia, ça m’a bien plus, alors, quand Peter m’a demandé de le rejoindre lui et Miranda Merron, je n’ai pas hésité une seconde ». « C’est la plus belle baie d’Europe, ça va être top ! » s’exclamait Jacques Caraës invité à bord de Générali…

Valider, tester, partager

En 60 pieds, Marc Guillemot est venu avec Safran : «D’abord parce que je trouve important que chaque membre de l’équipe navigue sur le bateau et ce Grand Prix en équipage nous en donne l’occasion. Ensuite, c’est un bon test avant la Transat que de pouvoir se comparer aux autres sur des runs de vitesse. Enfin, nous avons encore des voiles neuves à essayer et il n’y a rien de mieux que la confrontation pour ça. Disons qu’on n’est pas dans un objectif de performance à tout prix, mais on sait bien qu’une fois la procédure lancée, on se met au taquet ou presque, alors… Et ce Grand Prix est une bonne étape dans la préparation de la Transat Anglaise ».
Le Groupe Bel de Kito de Pavant est en chemin pour gagner Douarnenez qu’il atteindra demain : «Dès le départ, nous avons estimé que c’était une épreuve sympathique. La confrontation avec des supports différents des nôtres est intéressante et ça aurait été dommage de ne pas en être. J’ai déjà participé au Grand Prix Petit Navire avec Jean Le Cam et j’en garde le souvenir d’un évènement très convivial. Nous n’avons pas forcément l’habitude de ce mélange des genres. Il n’y a aucun enjeu, mais du plaisir à prendre… pour moi c’est très important ! ». « Je suis venu l’an passé » explique Arnaud Boissières, « j’ai adoré. On va en profiter pour valider le chantier hivernal et faire naviguer l’équipe technique ».

Une sacrée flotte !

Ils sont sept 60 pieds Imoca, 11 Class 40′ et six Mini 6,50 pour représenter cette belle famille des solitaires au large. Le Gitana Eighty de Loïck Peyron est arrivé en début d’après midi à Douarnenez où il a rejoint la flotte des bateaux du Vendée Globe : Foncia, PRB, Generali, Safran, Groupe Bel, Akena Véranda et Gitana. Du beau monde, venu pour le fun, le plaisir de naviguer à Douarnenez, l’opportunité de faire plaisir à des invités en les conviant à bord, mais aussi… le sport, parce que ce sont avant tout des compétiteurs.
Les petits, mais véloces Mini sont aussi de la fête, en petit nombre pour cause se sélection qualificative pour la Mini Transat à «C’est un événement dont nous rêvons tous, c’est excellent pour la visibilité de notre série et tellement rare. Nous ne sommes que six bateaux, ici à Douarnenez, mais le niveau est quand même au top, avec au moins deux favoris de la future Mini Transat » confie Jonas Gerckens qui navigue avec Pierre Brasseur sur Ripolin Nord Pas de Calais qui avait fait deuxième à la dernière Mini. « Le proto de Paul Henri Shipman (maisons de l’avenir) vient d’être mis à l’eau, je pense que c’est le favori du circuit sur les deux prochaines années » poursuit Jonas.

Les premiers runs

Faibles conditions de vent ce matin pour cette première journée de la 9ème édition du Grand Prix Petit Navire. Dans un vent de secteur sud de 10 à 12 nœuds, les monocoques ont enchaîné une vingtaine de runs en baie de Douarnenez et, en 60 pieds, c’est Marc Guillemot sur Safran qui obtient le meilleur temps de référence (14 minutes et 25 secondes) suivi de Vincent Riou sur PRB (16 minutes et 05 secondes) et de Yann Eliès sur Generali (11 minutes et 49 secondes).
Dans l’après midi, le vent a légèrement forci et les monocoques s’en sont donnés à cœur joie. Du plaisir à l’état pur… Lire les résultats ci-dessous

Meilleurs chronos pour la journée du 25 avril :

En 60 pieds

1. Marc Guillemot / Safran : 12’53 »- 13,97 noeuds de moyenne
2. Michel Desjoyeaux / Foncia : 14’06 »- 12,77 nœuds de moyenne
3. Arnaud Boissières / Akena Veranda : 14’15 »- 12,63 nœuds de moyenne
4. Vincent Riou / PRB : 14’36 »- 12,33 nœuds de moyenne
4. Yann Eliès / Generali : 15′ – 12 nœuds de moyenne

En 40 pieds

1. Giovanni Soldini / Telecom Italia : 19’02 »- 9,46 nœuds de moyenne
2. Peter Harding / 40 Degrees : 19’19 »- 9,32 nœuds de moyenne
3. Alain Barazer / Shere khan 3 : 19’43 »- 9,13 nœuds de moyenne
4. Bruno Jourdren / Henaff : 19’47 »- 9,10 nœuds de moyenne
5. Damien Grimont / Monbana : 20’13 »- 8,90 nœuds de moyenne
6. Christian Chardonnal / Les Loustiks : 20’49 »- 8,65 nœuds de moyenne
7. Olivier Rabine / Ixfun : 20’51 »- 8,63 nœuds de moyenne
8. Wilfrid Clerton / Cegemer : 21’05 »- 8,54 nœuds de moyenne

En Mini 6,50

1. Pierre Brasseur / Ripolain Nord Pas de Calais : 21’15 »- 8,47 nœuds de moyenne
2. Louis Maufret / Solidaires : 22′- 8,18 nœuds de moyenne
3. Stan Delbarre / Navman : 27’52 »- 6,46 nœuds de moyenne

Programme de la journée du 26 Avril

Grand Prix Petit Navire Monocoques Open (premiers runs à 11 heures).
Première journée de la Coupe de Bretagne Internationale Dragon (sortie des bateaux à 13h30).