C’est ce matin que Sébastien Simon a présenté son projet pour le Vendée Globe 2020 en présence de Vincent Riou, Juan Kouyoumdjian et Denis Glehen de Gsea Design en présence de ses deux partenaires Paprec et Arkéa.

Une chance pour ce skipper issu de la filière Bretagne-CMB, 3è du championnat de France Course au Large, qui a 27 ans va se lancer sur le Vendée Globe avec un bateau neuf. Il sera accompagné par Vincent Riou qui lui transmettra toute son expertise et son expérience sur les Imoca devenus au fil des années, des bateaux à la pointe de la technologie et qu’il est difficile d’appréhender seul. C‘est Juan Kouyoumdjian qui a été retenu pour dessiner le bateau. Un choix dicté par la volonté d’innover et de se présenter avec un bateau différent des autres plans VPLP-Verdier. Il pourra compter sur l’expertise de Gsea Design qui a tenu à être présent à la conférence de presse. CDK construira le bateau. Dans le bon timing avec un budget important, un bateau neuf et bien entouré, Sébastien Simon part pour jouer la gagne sur le prochain Vendée Globe face à Jérémie Beyou sur Charal et Alex Thomson sur Hugo Boss. Deux ou trois autres projets sont attendus pour la fin de l’année. Le Vendée Globe 2020 commence à se dessiner.

Jean-Pierre Denis, président du Crédit Mutuel Arkéa et du Crédit Mutuel de Bretagne :

« Nous avons échangé à plusieurs reprises avec Sébastien, que nous accompagnons depuis quatre ans, sur son désir de participer au prochain Vendée Globe. C’est un jeune marin très talentueux, structuré et exigeant avec lui-même.  Ses qualités lui ont déjà permis de figurer avantageusement sur le circuit Figaro ces dernières années (répétion de depuis quatre ans). Nous avons souhaité l’accompagner dans cette formidable aventure qui va lui permettre de franchir de nouveaux caps.  Et pour relever les challenges qui l’attendent, il aura le grand privilège de pouvoir s’appuyer sur l’expérience et le savoir-faire reconnu de Vincent Riou. »

Sébastien Petithuguenin, directeur général de Paprec Group : « Nous souhaitons repartir sur un programme de quatre ans en Imoca avec le Vendée Globe en point d’orgue. Avec la fougue et le talent de Sébastien Simon, auxquels s’ajoute la grande expérience de Vincent Riou, nous construisons un projet compétitif sur lequel nous fondons beaucoup d’espoir. Le jeune skipper pourra compter sur le soutien enthousiaste des 8 000 collaborateurs et collaboratrices de Paprec. »

Vincent Riou, responsable et directeur technique du projet : « Sébastien est quelqu’un de pertinent et d’engagé que j’apprécie. Je vais l’aider sur le plan technique au niveau de la conception et de la construction du bateau. Je lui transmettrai ensuite mon expérience de ces bateaux que je connais bien afin de lui faire gagner du temps dans son apprentissage ».