@ Gergaud

Ian Lipinski s’affirme de plus en plus comme le grand favori de la prochaine mini transat.
Le skipper de Griffon.fr a remporté ce matin à 4 heures, pour la deuxième fois consécutive, la Mini en Mai. Ian Lipinski est arrivé avec 90 milles d’avance sur le deuxième de la compétition après deux jours et 16 heures de navigation dans un vent médium voire fort à certains moments. Il a réalisé un sans-faute tout au long des 500 milles proposés. C’est la troisième victoire du navigateur, originaire de Vanves, lorientais d’adoption, en 2017. Ian, qui prendra à l’automne le départ de la Mini Transat, analyse sa course en toute modestie…

Un test convaincant avant la Mini Transat
« Cette Mini en Mai m’a permis de continuer ma préparation pour la Mini Transat. Je constate qu’il y a beaucoup de choses qui fonctionnent mais j’ai encore du boulot notamment dans la fiabilisation de mon Maximum Griffon.fr. J’ai étoffé ma job list. »
De grands écarts
« Je suis évidemment ravi de cette deuxième victoire sur la Mini en Mai. C’est très agréable de passer la ligne d’arrivée avec de si grands écarts avec mes poursuivants. Je n’ai pas lâché la tête de la flotte de cette Mini en Mai et j’ai continuellement creusé sur les adversaires. Je ne m’enflamme pas. Je reste focus sur l’objectif de la saison, la Mini Transat. »
La boule au ventre
« Avant de partir sur mes épreuves Mini 6.50, j’ai toujours un stress important. J’ai la boule au ventre. A chaque fois, j’ai l’impression d’être un jeune premier. Elle se dissipe ensuite et à l’arrivée, j’ai l’impression, au contraire, d’être expérimenté, d’avoir progressé. C’est un sentiment très partagé entre le départ et le finish. »
Grand spi validé
« L’un de mes objectifs sur cette Mini en Mai était d’utiliser mon grand spi typé Transat. En direction de Penmarc’h après un parcours en baie de Quiberon bien négocié, j’ai eu la possibilité de le tester dans 15 à 20 nœuds de vent. J’ai constaté son efficacité car, à cette allure, que l’on retrouvera sur la Mini Transat, j’allais vite notamment par rapport au nouveau Mini. J’ai ensuite été raisonnable au passage du raz de Sein. »
A grande vitesse vers l’occidentale
« Le vent montait graduellement. J’ai réalisé un bord de folie. J’étais un peu trop en dessous de la route. J’ai alors poussé sur la barre et je me suis retrouvé à vive allure face à la pleine lune dans une mer agitée. Mon bateau ricochait sur les vagues et j’étais à 18 nœuds en pointe. C’est tellement bon ! »
Stratégie
« Vers la bouée BXA devant l’embouchure de la Gironde et comme depuis le départ mardi, j’ai réussi à me reposer, à dormir, à m’alimenter. De ce côté, je gère maintenant les choses. Le jeu était très ouvert. En route directe, il fallait naviguer à 70 degrés du vent. J’ai penché pour une trajectoire à 90 afin d’accélérer sous solent mais cette option laissait une opportunité à mes concurrents. Au passage de BXA, j’ai appris qu’ils étaient loin. J’étais satisfait de mon choix même si j’avais quelques incertitudes. »
Un bateau incroyable
« Entre BXA et l’arrivée, je me suis retrouvé dans un angle parfait sous gennaker. J’ai tartiné comme on dit. Mon Griffon.fr, plan raison, est incroyable, particulièrement polyvalent et rapide. Quel bonheur. »

Programme 2017 de Griffon.fr
8 et 9 avril, la Lorient BSM, course de 150 Milles en double // Victoire avec Seb Picault
22 au 25 avril, La Select Pornichet, première course du championnat de France en solitaire // Victoire
9 au 14 mai, La Mini en Mai, course de 500 Milles en solitaire depuis La Trinité sur Mer
8 au 10 juin, La MAP, 2ème course du championnat de France, à Douarnenez
18 au 24 juin, le Mini Fastnet
30 au 9 août, la Transgascogne, course avec escale en Espagne
1er octobre, La Mini Transat au départ de La Rochelle
Le palmarès d’Ian Lipinski
2016 : Champion de France espoir de course au large, vainqueur de la Duo Concarneau, des Sables – Les Açores – Les Sables, du Mini Fastnet, du Trophée Marie-Agnès Péron, de la Mini en Mai, de la Select 6.50, de la Lorient BSM
2015 : vainqueur de la Mini Transat dans la catégorie des voiliers de série et de la transgacogne
2014 : 3ème du Championnat de France prototype Mini 6.50
2013 : vainqueur du Mini Fastnet, 3ème de l’open demi-clé
2012 : 3ème des Sables – Les Açores – Les Sables et du UK Fastnet

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here