Vendée Globe. Louis Burton :  » Il va falloir s’arracher ! »

Louis Burton s'entrainant sur l'imoca Bureau Vallée 2 pour le Vendée Globe 2020 (Photo Stephane MAILLARD)

Louis Burton a hâte d’arriver. Il essaie d’aller le plus vite possible selon l’état de la mer. Un compromis à trouver pour mener une régate au contact après 78 jours de mer.