The Ocean race. Sébastien Simon rejoint Benjamin Dutreux et l’équipe GUYOT environnement – Team Europe

Benjamin DUTREUX et Sébastien SIMON © Charles DRAPEAU - ILP VISION

Le skipper vendéen Benjamin Dutreux s’entraine actuellement en équipage en vue du défi Azimut et de ses grandes échéances à venir : la Route du Rhum et The Ocean Race où il entend bien performer et jouer les premières places.

Disposant désormais d’un foiler performant, le skipper de l’IMOCA GUYOT environnement – Water Family vise The Ocean Race avec l’équipage allemand composé de Robert Stanjek (GER), Phillip Kasüske (GER), Annie Lush (GBR) mais aussi de Sébastien Simon qui rejoint le team en tant que navigateur et performer plus le média man Charles Drapeau. Il passera ensuite en mode solitaire pour préparer la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, dont il prendra le départ le 6 novembre prochain à Saint-Malo, avant de switcher à nouveau en mode équipage pour The Ocean Race.

De l’équipage avant le Défi Azimut – Lorient Agglomération 2022…
Benjamin Dutreux et son équipe n’ont pas chômé depuis l’arrivée de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne (VALS) en juin dernier. « On a travaillé sur le bateau en juillet et début août car il y a eu pas mal de petites casses sur la VALS, notamment une cloison du puits de quille. On a fait aussi un refit de l’électronique. On a mis les bouchées doubles pour que toute l’équipe puisse faire un vrai break et bien se reposer en août avant de remettre le bateau à l’eau le 30 août dernier et l’arrivée de l’équipe de The Ocean Race », raconte le skipper du 60 pieds GUYOT environnement – Water Family. « On a prévu un programme d’entraînement de trois semaines en équipage. On navigue tous les jours. L’objectif était de réunir tout le monde et de passer du temps ensemble sur l’eau pour voir si ça fonctionne bien. Le Défi Azimut sera notre seul galop d’essai avant The Ocean Race », poursuit-il. Sur le Défi Azimut – Lorient Agglomération 2022, l’équipage pour la grande course des 48H sera composé de Benjamin Dutreux, Robert Stanjek, Annie Lush, Phillip Kasüske et Charles Drapeau. Sébastien Simon sera à bord sur les Runs et le Tour de Groix. Même son de cloche pour Robert Stanjek qui a déjà hâte d’être au départ du Défi Azimut, épreuve préparatoire du tour du monde en équipage. « The Ocean Race est une course mythique et nous avons déjà hâte d’être au départ à Alicante sous les couleurs de GUYOT environnement Team Europe. ».

- Publicité -

puis du solitaire avant la Route du Rhum – Destination Guadeloupe
Début octobre, Benjamin Dutreux passera en mode solitaire afin de préparer la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, à laquelle il participera pour la première fois. « Ça va être assez intense avec un programme de navigation en équipage et un en solitaire, mais c’est chouette. En quelques jours, on a déjà bien fait progresser le bateau. Naviguer en équipage m’aide dans ma préparation pour le Rhum et m’apporte beaucoup en termes de méthodologie d’entraînement. Je vais passer beaucoup de temps tout seul en mer ensuite », indique-t-il.

Sébastien Simon, navigateur de GUYOT environnement – Team Europe sur The Ocean Race
Le skipper vendéen pourra également s’appuyer sur l’expérience de Sébastien Simon, qui rejoint le GUYOT environnement – Team Europe pour The Ocean Race en tant que navigateur. Benjamin et Sébastien étaient colocataires lors de leur DUT à Nantes. C’est donc un choix basé sur la confiance et la complicité qui permettra d’apporter beaucoup en termes de performance. « On cherchait quelqu’un qui ait une grosse expérience en IMOCA sur qui s’appuyer. Notre choix s’est porté sur Sébastien Simon, qui est l’un des meilleurs navigateurs du moment. Et qui a beaucoup plus d’expérience que nous sur les bateaux à foils », explique-t-il. Vainqueur de La Solitaire du Figaro en 2018 et champion de France Elite de Course au Large la même année, cet ingénieur en structure et composites de formation compte une campagne sur le Vendée Globe à bord d’un IMOCA flambant neuf à son actif. « On pourra s’appuyer sur lui pour la gestion de la performance du bateau, analyser des données, trouver des idées pour faire progresser le bateau… », complète Benjamin.

Avec l’arrivée de Sébastien Simon et Charles Drapeau en tant que média man (Charles travaille avec l’équipe depuis 2019), l’équipage de GUYOT environnement – Team Europe compte désormais six membres issus d’horizons divers aux compétences complémentaires. « Annie, qui a fait deux Volvo Ocean Race en tant que régleuse et a participé aux Jeux Olympiques de Londres 2012 dans la classe Elliott 6 m (Match Racing), est une grande habituée de l’équipage. De son côté, Robert compte parmi les marins allemands les plus titrés. Sixième en Star à Londres 2012, il a beaucoup navigué en IRC et possède un beau palmarès en équipage à très haut niveau. Enfin, Phillip Kasüske, gros gabarit qui a fait une préparation olympique en Finn, est très carré sur les manœuvres. Ce trio, qui fonctionne depuis un moment ensemble sur d’autres bateaux en équipage et avec qui on a gagné The Ocean Race Europe l’an dernier, est bien rôdé », avance Benjamin. « Sébastien et moi, on apporte notre expérience du large à l’équipe, nos connaissances de l’IMOCA et compétences en matière de préparation météo, électronique et routage »