The Ocean Race. La flotte Imoca au complet à Mindelo, le VO65 Mirpuri Foundation se retire de la 1ère étape

22 January 2023, Biotherm arrives to Cabo Verde

L’équipe Biotherm de Paul Meilhat a franchi la ligne d’arrivée de cette première étape devant GUYOT environnement – Team Europe. La flotte Imoca est désormais au complet à Mindelo. Trois des six VO65 sont arrivés juste avant. Le VO65 Mirpurfi Fondation qui a manqué une marque sur le parcours a décidé de se retirer de la première étape.

- Publicité -

Ouah. C’était incroyable », a déclaré Meilhat, skipper de Biotherm. « C’était la première fois que nous avions tout l’équipage à bord. J’ai essayé de prendre soin des gens d’abord et du bateau ensuite et nous avons réussi – nous sommes ici sans gros dégâts et nous sommes tous en sécurité et heureux et prêts à courir à nouveau.” Auteur d’un magnifique départ à Alicante où l’équipe a assuré le spectacle, Biotherm s’est vite fait dépasser le long des côtes espagnoles, ralentissant pour préserver le bateau.

L’équipe franco-allemande de Benjamin Dutreux est arrivé 4 heures plus tard et termine à la cinquième place. “Malheureusement, nous avons fini par avoir moins de vent avec notre option près de la côte africaine et nous avons dû empanner avant l’arrivée du décalage à gauche. Nous savions que nous jouions un peu de risque là-bas mais cela nous a frappé très fort », a écrit Robert Stanjeck à bord de GUYOT environnement – Team Europe. “Après cela, nous avons dû nous regrouper et définir ce que nous voulions accomplir au cours des deux derniers jours de l’étape 1.”

Benjamin Dutreux : “C’était dur cette première étape ! L’importait est qu’on soit arrivés. Dans les premières heures, il y a eu pas mal de rebondissements, beaucoup de vent dès le début ce qui nous a valu quelques casses. Puis on a tenté une petite option pour jouer le jeu, mais ça n’a pas fonctionné. Alors on a pris notre mal en patience et nous avons surtout essayé de garder le bateau prêt pour la prochaine étape. C’était génial de pouvoir commencer, enfin cette course qu’on attendait depuis si longtemps. On a peu d’expérience, on ne se rend pas forcément compte qu’on vient de prendre le départ de The Ocean Race ! Ce n’était pas facile à bord, mais on a réussi à discuter ensemble, et à relativiser. On va passer quasiment 150 jours sur l’eau et on n’en a fait que 6. Dans la voile comme dans tous les sports, il se passe plein de choses ! On va rebondir. Il faut qu’on apprenne de cette première étape.
Nous avons tenté une option, où nous n’étions pas 100% sûrs de sa finalité. Et quand le verdict tombe, c’est frustrant. C’est un coup dur pour le moral de se retrouver dernier, je n’aime pas ça (rires). Mais ça fait partie des lois du sport, c’est nous qui avons fait le choix de prendre une décision plus risquée pour essayer de recoller devant. Il faut passer à autre chose, arriver au Cap vert et préparer le bateau. Comme le dit Annie, la course va être longue, elle va être dure, il va se passer plein de choses. Le point positif de cette étape est qu’elle nous a permis d’ajuster les choses qui n’allaient pas à bord. Et si on arrive à les régler dès maintenant ça nous permettra d’avancer plus vite pour la suite. Les décisions que tu peux faire en solitaire ou en équipage sont très différentes. Je n’en ai jamais pris des aussi risqué en solitaire et aussi peu sûr de moi. Sur cette option je n’ai pas eu la bonne intuition. Sur le papier, elle était plutôt séduisante cependant, je n’ai pas pris le temps de me poser. En étant nombreux à bord, c’est compliqué d’avoir ce moment de réflexion qui est si important, on est pris dedans et on en oublie de revenir aux bases. »

En VO65, le vétéran de l’Ocean Race Pablo Arrarte a mené son équipe à la victoire lors de la première étape de la première édition de The Ocean Race VO65 Sprint. L’équipe s’est battue pendant les 48 premières heures de la course pour échapper aux conditions brutales de la Méditerranée. Ella rapidement pris de l’avance sur la flotte pour s’imposer. WindWhisper a franchi la ligne d’arrivée à 14:11:14 UTC avec un temps écoulé de 6j 01h 11min 14s. “C’était un défi de sortir de la Méditerranée en un seul morceau sans casser le bateau car nous avions beaucoup de vent – nous avons vu plus de 50 nœuds – donc c’était intense et dur“, a déclaré Arrarte. “Nous savions qu’en sortant de Gibraltar en tête, il serait plus facile de rester devant que de prendre la tête plus tard, donc avec (le navigateur) Axel Magdahl, nous avons fait un bon plan et nous l’avons exécuté et en sortant en tête, le reste de la course était bon. Ce fut une course incroyable. Nous savions que nous ne faisions que cette étape en ce moment, ce qui nous a permis de pousser fort. Je suis content que nous ayons eu ce groupe, avec une bonne expérience ainsi que les jeunes gars, et c’était génial d’être à nouveau là-bas en compétition avec les autres équipes. Nous avons vraiment apprécié.

L’équipe néerlandaise JAJO a décroché une solide deuxième place. Le skipper néerlandais Jelmer van Beek a mené son équipe à travers la ligne d’arrivée à 17:52:52 UTC pour un temps de jambe de 6j 4h 52m 52s. “Nous avons eu un peu de mal dans la première partie de la course, nous n’avons pas pu suivre les autres, mais quand nous sommes sortis de Gibraltar, nous allions de mieux en mieux, les changements de voile étaient meilleurs, nous naviguions plus précis“, van Beek m’a dit. “Nous pouvons toujours trouver un peu plus de vitesse, aller un peu plus vite, mais nous sommes satisfaits d’une deuxième place. C’est vraiment agréable d’être ici à Cabo Verde.

Une fois les deux premières places décidées, il est apparu que Mirpuri Foundation Racing Team revendiquerait la troisième position. Mais alors que l’équipe s’approchait de Mindelo, elle a annoncé qu’elle se retirerait de la première étape après avoir franchi la zone d’exclusion à deux reprises dans le détroit de Gibraltar. « … des problèmes techniques à bord nous ont empêchés de quitter la zone d’exclusion du sud de Gibraltar pour mettre en communication conformément aux instructions de course. Comme nous avons raté une marque du parcours, l’équipe a pris la décision de se retirer de la première étape de The Ocean Race VO65 Sprint 2023. Nous sommes très déçus pour cela“, a admis le skipper Antonio Fontes. « Mais l’équipage a fait un travail incroyable pour nous sortir de la Méditerranée dans des conditions très difficiles

Austrian Ocean Racing propulsé par Team Genova a complété le podium dans la nuit de samedi arrivant devant les 2 derniers Imoca. Ambersail 2 devrait arriver ce dimanche matin. Viva Mexico s’est retiré après son problème de voile et son arrêt.

IMOCA – Résultats
de la première étape

  1. Team Holcim-PRB, vainqueur de la première étape, terminé – 5j 11h 01min 59s

  2. 11th Hour Racing Team, terminé – 5j 13h 50min 45s

  3. Team Malizia, terminé – 5j 16h 35min 21s

  4. Biotherm, terminé – 6j 8h 47min 47s
  5. GUYOT environnement – Team Europe, terminé – 6j 12h 20m 37s

Classements à 01h40 UTC – 22 janvier 2023
VO65

  1. WindWhisper Racing, terminé, 5j 16h 35min 21s
  2. Team JAJO, terminé, 6j 4h 52min 52s
  3. Austrian Ocean Race – Team Genova, à 86 milles de l’arrivée
  4. Ambersail 2 , 28,6 milles du leader
  5. Viva Mexico, 690,7 milles du leader
  6. Mirpuri Foundation Racing Team – Abandon de l’ét