Solitaire. Pierre Quiroga impressionnant vainqueur de la 52e édition de la Solitaire

Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) aura été impressionnant sur cette Solitaire. Toujours rapide, efficace dans ses trajectoires, vainqueur de deux belles étapes, il termine au général devant Xavier Macaire (Groupe SNEF) de 48 minutes et 22 secondes et Tom Laperche à 2h38. Gaston Morvan, 1er au classement bizuth s’est fait quant à lui un prénom après un son père Gildas.

« J’ai pris une option sur cette étape ! J’ai navigué comme j’aime : je croyais au large, je ne croyais pas au thermique à terre. J’ai voulu pousser cette option à fond, ne pas contrôler, c’est pour cela que je l’ai fait. Ce n’était pas la bonne. Tu peux le payer très cher. Tu peux le payer au prix d’une Solitaire. Heureusement, ça l’a fait. C’est plus qu’une belle solitaire. C’est une solitaire incroyable, c’était une solitaire sur mon petit nuage. Je ne m’en remets pas encore, je crois qu’elle va rester dans mon cœur très longtemps. C’est surtout une solitaire pleine de plaisirs : plaisir sur l’eau, plaisir de trajectoires… et ça rend la victoire beaucoup plus belle. J’étais très fatigué : avec l’adrénaline, le cri de joie, ça fait du bien ! Ça redonne de l’énergie de revoir l’équipe : Gauthier qui vient à bord, voir son sourire, il me raconte comment l’équipe a vécu la journée à terre… C’est juste dingue. Maintenant je vais retrouver les proches, crier un bon coup, boire des bières et re-crier un bon coup ! »

Xavier Macaire – Groupe Snef 2e au général « C’était une belle bagarre ! J’ai eu des doutes quand je n’étais pas sur la même route que les autres, je suivais les classements tant bien que mal parce que je n’avais même pas le bateau direction de course à portée de VHF, je devais prendre les classements et la météo via l’iridium. J’avais beaucoup d’incertitudes, d’autant que je voyais les autres bateaux remonter au classement petit à petit. J’ai eu peur que ce soit la catastrophe. Et en fait ça a bien recroisé, on a réussi à prendre la main sur la dernière partie de course.
Et c’est bon ça ! Ça fait plaisir ! Parce qu’il y a eu de l’investissement, de l’engagement. Au Fastnet j’étais deuxième, je ne voulais pas tout perdre sur la redescente, j’ai bien bossé, j’avais une bonne vitesse, je suis content. Quand tu fais ça, tu as envie que ça paie. Pierre Quiroga maintient sa première place au général, il a été bon, il navigue vraiment super bien. C’est vrai que ça aurait tellement beau de gagner la Solitaire mais je peux être vraiment fier de ce que j’ai fait, regarder en arrière ne sert à rien. Je suis vraiment content de cette belle deuxième place au classement général car ce n’est jamais facile à aller chercher. Je peux être fier de ma victoire sur la première étape et de cette belle deuxième place aujourd’hui. J’ai montré de belles choses pendant ce mois, je suis content. Je voulais au moins la réussite du podium, j’ai vécu trop de déceptions sur cette course, je ne voulais pas revivre ça.
Je suis vraiment heureux et fier, c’est la récompense de tout le travail effectué, de tous les efforts, tous les sacrifices. »

Gaston Morvan (Team CMB-Bretagne)

Gaston Morvan (Team CMB-Bretagne) réalise le Grand Chelem sur le Trophée Bizuth en terminant premier bizuth sur les 4 étapes de cette 52e édition ! Quelle performance pour ce skipper et quelle belle promesse pour l’avenir.