Solitaire. Pierre Quiroga gagne la deuxième étape et prend la tête au général

Le skipper Macif aura su parfaitement déjouer tous les pièges de cette deuxième étape et attaquer quand il le fallait. Il remporte cette deuxième étape avec la manière. Il prend la tête du classement général devant Xavier Macaire à 1h36, malheureux sur cette étape après avoir connu des galères à répétition et Tom Laperche deuxième de l’étape qui est à 13 secondes de la deuxième place au général . Rien n’est encore joué.

Gildas Mahe régulièrement devant avec Tom Laperche confirme sa bonne forme sur cette étape mais on soulignera surtout la performance du jeune Gaston Morvan (Bretagne-CMB), bizuth de l’épreuve qui s’affirme dors et déjà et finit 5e. Idem pour Achille Nebout qui aura réalisé une très belle étape.

1. Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 08:43:45

Temps de course : 2j 18h 43mn 45sec

Distance parcourue : 556.00 nm

« À la fin, je me disais que ça n’allait jamais finir… Ce que je retiens, c’est que j’ai rempli mon contrat. L’objectif était de remporter une victoire d’étape, c’est chose faite. Sur la première étape je ne suis pas passé loin avec une deuxième place. Là, sur une étape aussi compliquée, avec les courants, les virements de bord, c’était vraiment le cumul de tout ce qu’un marin doit savoir faire. Je suis étonné et ravi d’avoir remporté cette étape d’une si belle manière !

On était cramé dès le lundi. Je me suis dit qu’on allait calmer un peu le jeu pour plus tard avec Guernesey et toutes les îles, le Chat, le raz Blanchard… Il fallait être en forme. Cette nuit je n’avais plus d’énergie, j’ai fait plein de bêtises à l’arrivée, je suis cramé. J’ai les yeux qui piquent et mes muscles me disent d’aller dormir. Passer en tête au raz de Sein et au raz Blanchard, devant les meilleurs figaristes, c’était une émotion forte ! Il fallait la contenir pour rester serein. »

2. Tom Laperche (Bretagne – CMB Performance) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 09:40:04

Temps de course : 2j 19h 40mn 4sec

À 0j 0h 56mn 19sec du leader

Distance parcourue : 560.92 nm

« C’était intense, déjà sur le parcours côtier où nous avons fait beaucoup de manœuvres, on avait trempé le t-shirt en partant à Groix ! J’étais content de partir en tête, et après on a fait deux bords rapides de vent de travers, c’était chouette. La deuxième partie de la course, c’était quasiment que du près. À chaque fois qu’il y a du courant contraire, on s’approche des cailloux pour faire plein de virements de bord, c’est un peu chaud. Il faut être hyper précis car les erreurs peuvent arriver hyper vite. Il ne faut pas casser le bateau, c’est très sollicitant.

Quand on longeait le phare de Barfleur, c’était la pleine nuit et le halo du phare nous éblouissait, c’était assez impressionnant, on voyait les masses de tourbillons de partout, les cailloux qui explosent à droite à gauche… Là, tu ne fais confiance qu’à l’ordinateur et à la carte.

À propos de l’option de Pierre

Il avait un mille d’avance, j’avais pris un casier à Portsall. Je ne l’ai pas vu partir. Je pensais à ma trajectoire, qui n’était pas trop risquée, j’allais jouer le courant. J’ai emmené une grosse partie de la flotte je crois. Au petit matin, j’ai vu qu’il n’y avait plus Pierre mais je ne savais pas trop où il était.
C’était beau d’apercevoir les falaises ce matin en arrivant, ça faisait longtemps que je n’étais pas venu par ici ! C’est satisfaisant d’être devant, maintenant j’aimerais gagner une étape ! 
»

3. Achille Nebout (Primeo Energie – Amarris) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 09:56:23

Temps de course : 2j 19h 56mn 23sec

À 1h 12mn 38sec du leader

Distance parcourue : 561.02 nm

« C’est beaucoup d’émotions. Je ne m’y attendais pas forcément. Je suis très très content. J’ai pourtant eu quelques soucis techniques au début, j’ai même cru que c’était un peu fichu mais je me suis bien accroché et je suis récompensé parce que ça a beaucoup bataillé dans les cailloux, dans les courants, au près… C’était très très intense. On n’a pas beaucoup dormi, tous. Ça ne se présente pas tous les jours un podium sur La Solitaire du Figaro, ce n’est pas facile à faire. J’ai tiré les bons bords, j’ai pris les bonnes options. Je suis hyper heureux. Et deux méditerranéens qui gagnent une étape de bretons, c’est beau. Ça fait plaisir de partager le podium avec Pierre (Quiroga)»

4. Gildas Mahe (Breizh Cola) 01/09/2021

Heure d’arrivée: 10:01:07

Temps de course : 2j 20h 1mn 7sec

À 1h 17mn 22sec du leader

Distance parcourue : 567.22 nm

« Je suis content parce que le but est d’être bien au général ; il faut passer au travers de tous les pièges de cette Solitaire et pour l’instant, je ne m’en tire pas trop mal ; mais je suis un petit peu déçu, parce que j’étais mieux que cela toute la manche et à l’arrivée c’est mon plus mauvais classement de l’étape. Mais je m’en suis bien sorti. Je n’aime pas trop le près, mais j’ai trouvé des solutions. C’était très très chaud, notamment cette nuit, passer au milieu des cailloux … la punition n’est jamais loin. J’ai dormi un peu au près, mais avant cela je n’avais pu faire qu’une sieste de 10 minutes, juste avant le Four. Je pense qu’on est d’ailleurs un peu tous cuits. C’était une belle étape ! »

5. Gaston Morvan (Bretagne – CMB Espoir) 01/09/2021 – 1er bizuth

Heure d’arrivée : 10:08:22

Temps de course : 2j 20h 8mn 22sec

À 1h 24mn 37sec du leader

Distance parcourue : 559.88 nm

« C’est transcendant une étape comme ça … Tous mes amis étaient là à Lorient, ça m’a donné de l’énergie, ça m’a bien lancé, j’ai fait un super départ. Mes offensives sont hyper bien passés, j’avais une bonne vitesse. C’était un travail de précision, jusqu’au bout dans les courants, sur les réglages, sur les placements… Je suis content de moi. J’avais un bon feeling avec le bateau, l’environnement… J’en ai profité. Pourtant je perçois bien la difficulté de La Solitaire du Figaro, conserver la lucidité, gérer son effort, son sommeil. »

6. Alexis Loison (Région Normandie) 01/09/2021

Heure d’arrivée :10:11:19

Temps de course : 2j 20h 11mn 19sec

À 1h 27mn 34sec du leader

Distance parcourue : 555.05 nm

« Une étape dure, on le savait. C’était la plus courte en distance mais le nombre de pièges était important. C’était stressant ; on ne peut pas s’accorder une minute d’inattention. JE n’ai pas pris le meilleur départ et j’ai même cru que je n’allais pas pouvoir remonter mais j’ai réussi à rattraper la flotte ; J’avais une bonne vitesse, je finis 6e, je suis content. L’objectif était de ne pas prendre trop de retard au général ; Pierre a fait un gros break mais les autres ne sont pas loin. »

7. Fabien Delahaye (Groupe Gilbert) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 10:37:22

Temps de course : 2j 20h 37mn 22sec

À 1h 53mn 37sec du leader

Distance parcourue : 564.69 nm

« Une grosse étape, courte mais elle a fait mal ! On a commencé par le plus drôle mais c’est là que c’était le plus violent. On a eu un petit répit ensuite, c’était plus calme mais je ne sais pas combien de virement on a fait dans cette étape… c’était dur ! Je suis bien positionné mais je fais que 7e alors que j’ai longtemps été sur le podium. Ce n’était pas facile, il faut se battre. Y’a des écarts. Il y en a qui ont pris un peu plus de risque mais ce n’était pas simple dans les cailloux. Pierre (Quiroga) a été fort ! il navigue bien. Maintenant, je vais manger, dormir, me laver …. Mais du repos surtout ! »

8. Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 10:39:56

Temps de course : 2j 20h 39mn 56sec

À 1h 56mn 11sec du leader

Distance parcourue : 563.46 nm

« Je suis doublement content : pour moi et mon collègue Pierre (Quiroga). Ma plus belle étape sur le circuit. C’était vraiment bien. Le tour de la Bretagne était vraiment génial, la dernière nuit a été fraiche et difficile. Le repos va faire du bien même si j’ai réussi à dormir autant que possible. Quelle intensité sur cette étape ! Il y’a un engagement total et c’est pourtant toujours très serré… »

9. Eric Peron (French Touch) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 10:44:01

Temps de course : 2j 20h 44mn 1sec

À 2h 0mn 16sec du leader

Distance parcourue : 559.91 nm

« C’était bien parti, plus vite que prévu. Il a fallu bien s’arracher la première nuit pour être devant. Puis on a commencé à jouer dans les cailloux, et je ne suis pas fan. C’est là où j’ai lâché un peu les leaders. Je ne sais pas combien de virements on a fait, mais un sacré paquet ; c’était éprouvant. Je suis fatigué, ça c’est sûr. Mais c’était bien, j’ai tenu le rythme. Je suis content de moi »

10. Corentin Horeau (Mutuelle Bleue pour l’Institut Curie) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 10:46:05

Temps de course : 2j 20h 46mn 5sec

À 2h 2mn 20sec du leader

Distance parcourue : 557.96 nm

11. Tanguy Le Turquais (Queguiner – Innoveo) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 11:00:23

Temps de course : 2j 21h 0mn 23sec

À 2h 16mn 38sec du leader

Distance parcourue : 564.48 nm

12. Elodie Bonafous (Bretagne – CMB Oceane) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 11:00:33

Temps de course : 2j 21h 0mn 33sec

À 2h 16mn 48sec du leader

Distance parcourue : 559.31 nm

13. Martin Le Pape (Gardons la vue) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 11:06:16

Temps de course : 2j 21h 6mn 16sec

À 2h 22mn 31sec du leader

Distance parcourue : 560.53 nm

14. Xavier Macaire (Groupe SNEF) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 11:07:55

Temps de course : 2j 21h 7mn 55sec

À 2h 24mn 10sec du leader

Distance parcourue : 569.33 nm

15. Alexis Thomas (La Charente Maritime) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 11:12:28

Temps de course : 2j 21h 12mn 28sec

À 2h 28mn 43sec du leader

Distance parcourue : 560.70 nm

16. Alan Roberts (Seacat Services) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 11:16:07

Temps de course : 2j 21h 16mn 7sec

À 2h 32mn 22sec du leader

Distance parcourue : 564.58 nm

17. Pierre Leboucher (GUYOT environnement – Ruban Rose) 01/09/2021

Heure d’arrivée : 11:33:28

temps de course : 2j 21h 33mn 28sec

À 2h 49mn 43sec

Distance parcourue : 567.10 nm