Les Français brillent en Star

Xavier Rohart et Pascal Rambeau
DR

La course 4 aura été particulièrement révélatrice de la hiérarchie de ces championnats, puisque l’équipage brésilien composé de Torben Grael et de Marcello Ferreira s’est adjugé la victoire devant Xavier Rohart et Pascal Rambeau, finissant eux mêmes devant Philippe Prtesti et Jean-Philippe Saliou. Des Français en grande forme, qui parviennent à contenir une concurrence de haut niveau – actuellement 5èmes au général, Robert Scheidt et Bruno Prada se montrent en effet dangereux, à l’instar du duo américain Phil Trinter / Mark Reynolds. Comme on pouvait s’y attendre, l’élite mondiale truste le haut du tableau, et comme le soulignent les organisateurs de l’épreuve, les 5 premiers au général peuvent prétendre au titre. Aujourd’hui, les équipages ont « quartier libre » , les hostilités ne reprenant que demain. Il reste deux manches au programme. Notons que les régates sont disputées dans les eaux de la rivière Plate, qui se caractérisent par un léger clapot quasi-permanent dû à la profondeur réduite. Le site de Puerto de Olivos est à environ 100 milles de la mer, et à son endroit le plus large, la rivière atteint 80 milles – voilà pour les questions topologiques…