Joli spectacle pour la bonne cause

Départ Record SNSM
DR

Du vent, de la mer… et les rayons du soleil suffisamment généreux pour percer la grisaille persistante de ces derniers jours. Ce dimanche à Saint-Nazaire, tous les ingrédients étaient réunis pour que le départ du Record SNSM tienne toutes ses promesses. Une nouvelle fois, une neuvième fois, la magie de ce rendez-vous annuel rassembant les plus grandes figures de la course au large et de sympathiques visages amateurs a largement opéré. C’est dans un flux de nord-ouest de 25-30 noeuds et une bonne houle que le coup de canon a été donné avec un peu de retard, à 18 heures pour les plus grandes unités, en raison de la présence de deux pétroliers croisant sur la zone de départ.

Du côté de la jetée Est, comme promis, les coursiers océaniques réunis sur les eaux de l’Estuaire en ont jeté plein les yeux du public massé sur les digues. Les maxi-multicoques Banque Populaire VII, mené par l’équipage de Bertrand Pacé, et Sodebo, skipé par Thomas Coville se sont élancés la coque au vent en l’air pour très vite prendre la poudre d’escampette. Les deux voiliers du Vendée Globe, Macif et Cheminées Poujoulat n’étaient pas en reste pour assurer le spectacle, les honneurs de la ligne revenant à François Gabart associé à Alessandro di Benedetto, l’autre héros de la grande giration planétaire en solitaire réputé pour son inaltérable plaisir de naviguer. A 18h20, les autres voiliers, Class40, HN et IRC entraient dans la danse sur un tempo relévé dans des conditions de vent musclées qui doivent vite s’atténuer.

Au briefing météo ce dimanche matin, Dominic Vittet, le météorologue du Record SNSM plantait le décor et annonçait la couleur de ce 9è Record SNSM. La dépression, centrée sur les îles britanniques, encore active ce dimanche doit progressivement se combler sous l’influence de l’anticyclone des Açores. Cette zone de hautes pressions est attendu pour prendre ses quartiers sur la façade Atlantique à partir de demain, encourageant l’installation de petit temps. Le vent doit ainsi progressivement mollir au fil des heures : 20 nœuds à minuit, 16-17 nœuds à 4h et 13-14 nœuds à 8h. Cette tendance se poursuivra toute la journée de lundi. D’après les dernières prévisions, après 24 heures de course environ, les premières arrivées des différentes flottes des voiliers composant les rangs de la course annuelle disputée pour associer sport et bonne humeur en l’honneur des sauveteurs en mer animeront les quais de Saint-Nazaire.