Groupama remporte le raid côtier à Fécamp

Groupama à Fécamp
DR

Un rappel général puis la flotte des Diam 24 du Tour de France à la Voile a pu s’élancer à 14h42, ce lundi, pour un raid côtier  Fécamp – Etretat – Fécamp de 15 milles. Libérée, mais freinée par un vent léger (5 à 6 nœuds) et un courant à contre bien présent (deux nœuds), la flotte s’est lentement scindée en trois options, entre les sept radicaux qui tentaient d’avancer à l’abri du courant le long des côtes, ceux qui filaient au large en quête du vent… et les centristes qui ont longuement repoussé le moment de trancher. En tête du groupe à la côte, Vannes Agglo – Golfe du Morbihan fut le premier à effacer l’aiguille de Belval, juste avant Etretat. CombiWest virait la bouée d’Etretat en tête avec, dans son sillage, WestCourtage, Maître Coq, Groupama et le reste de la flotte en rangs serrés.

La remontée vers Fécamp, au près dans un vent épars, mais avec le courant, poussa les équipages à multiplier les virements. A ce petit jeu, Groupama grignotait deux places et se retrouvait à quelques longueurs de CombiWest, décidément très inspiré en ce début de Tour. Sur la route, l’aiguille de Belval offrit un instant magique lorsque tous les Diam 24 choisirent de venir se glisser entre la falaise et la cheminée de craie. Quelques milles plus loin, CombiWest talonnait et perdait subitement l’avance dont il disposait sur Pierre Pennec et son équipage. Les dernières longueurs offraient un mano a mano au ralenti mais haletant. La bataille de virements faisait encore rage dans un vent renforcé qui refusait légèrement en prenant de la droite, sous l’effet du thermique.

C’est finalement à plus de 16 nœuds que Groupama, emmené par Pierre Pennec, Arnaud Jarlegan et Quentin Ponroy, coupait la ligne d’arrivée face à la plage de Fécamp devant CombiWest. West Courtage – Ecole Navale filait vers la troisième marche du podium tandis qu’à quelques centaines de mètres derrière Grandeur Nature Véranda et Maître Coq se livraient un autre duel. Frédéric Duthil, Tim Mourniac et Pierre-Yves Durand s’imposaient sur le trio emmené par Jérémie Beyou, pour garder la main sur le classement général. Ils devancent Groupama d’un petit point. Vannes Agglo – Golfe du Morbihan, 7e du raid, s’installe à la troisième place du général.

Demain mardi, deuxième épreuve fécampoise avec les parcours en stade nautique. Les bateaux du Tour régateront devant le port de Fécamp à partir de 11h30.

ILS ONT DIT

Frédéric Duthil (skipper de Grandeur Nature Véranda, leader du classement général) :  « Les conditions de départ étaient vraiment stressantes, parce que ces conditions peuvent très facilement te mettre très en retard par rapport à tes petits copains. On a joué placé, à mi chemin entre le paquet qui a joué l’option côte et celui qui a choisi le large. On aurait pu ‘optionner’ un peu, mais c’était la stratégie du jour. On passe 10e à la bouée, mais rapidement, on a acquis beaucoup de vitesse en sortie de virement et on a repassé pas mal de monde. On s’est extirpé du bateau et on a déposé Maître Coq, ce qui est très rassurant pour la suite. »   

Pierre Pennec (barreur de Groupama) :  « On est parti à la côte au début, avant de se recaler plus au large avec la flotte car le vent était annoncé tournant à droite. On ne voulait pas prendre de risque. Dans les vents assez oscillants, on a réussi à bien empanner en suivant les risées. Ensuite au retour, il y a eu bataille de virements. On virait super bien par rapport à nos concurrents et on a réussi à doubler West Courtage au bout de trois virements en revenant sur Combi West. Peu avant la fin ils sont repassés devant mais ils ont tapé avec la dérive. On a fait un beau match race sur la fin. Quentin Ponroy a fait une super navigation. On savait toujours ce qu’on faisait et pourquoi on le faisait, en minimisant vraiment la prise de risque. Et sur la deuxième partie, je crois qu’on était au dessus au niveau technique avec de très bons virements. Demain (mardi), il va y avoir du vent et ça nous va bien : on a gagné la seule manche courue à Dunkerque, avec un ris dans la grand-voile, dans ces conditions. » 

Damien Iehl (tacticien barreur de CombiWest) :  « On est très content de notre deuxième place aujourd’hui à Fécamp avec du beau temps et un cadre idyllique, au ras des falaises. Il fallait jouer à côté des cailloux et on y est allé un peu fort parce qu’on a tapé deux fois et ça nous a fait perdre plusieurs mètres. Heureusement c’était un talonnage mineur donc il n’y a pas trop de dégât sur la dérive. C’était un peu dur pour le moral quand Groupama nous a doublés parce qu’on était en tête pendant toute la course. Groupama navigue vraiment très bien, on voit qu’ils ont l’habitude du multicoque. Mais on a aussi bien regardé comment ils naviguaient pour essayer de nous améliorer. On va continuer à progresser. C’est déjà mieux que notre 12e place sur le premier côtier. »