Groupama 34 vainqueur sur le fil à Roscoff

Groupama 34 vainqueur Roscoff
DR

Cette dernière étape de ralliement en Atlantique a été passionnante. Un gros coefficient de marée dans une zone à fort courant, une étape entièrement au près, un plan d’eau infesté d’algues et de cailloux, un vent qui a oscillé entre 10 et 20 nœuds : tout était réuni pour que la course soit magnifique. Elle l’a été, à l’image des deux leaders qui sont partis le couteau entre les dents. Alors que Courrier Dunkerque 3 a fait un départ assez moyen en prenant une option Nord peu payante, Groupama 34 a rapidement pris les devants. Fabien Henry et son équipage arrivent aux Héaux de Bréhat en tête. Ils s’engagent entre les cailloux au plus près de la côte. Si près que le courant contraire, accéléré dans un virage, les stoppe net. Groupama 34 est englué et regarde Courrier Dunkerque 3 le doubler. 

Les deux favoris entament alors une lutte sans merci à coups de virements de bord : du pur match race dans une des zones de navigation les plus dangereuses de France ! Contrôler son adversaire, trouver la bonne veine de courant, exploiter le vent, optimiser la vitesse : il fallait jouer sur tous les plans pour réussir. Courrier Dunkerque 3 parvient à marquer Groupama 34 pendant de longues heures. Mais au niveau de la dernière marque de parcours, un changement de foc et un léger décalage de Groupama 34 sur la droite fait basculer la course. Fabien Henry et son équipage gagnent quelques longueurs sur leur adversaire. C’est peu, mais suffisant pour remporter la victoire. 

Daniel Souben et ses hommes sont forcément déçus à l’arrivée malgré leur performance. Ils sont toujours premiers au classement général mais leur avance s’allège encore de quelques points. Team Oman Sail réalise aussi une très belle course. Longtemps au coude à coude avec Bretagne – Crédit Mutuel Elite, les Omanais ont peu à peu distancé les Bretons qui terminent en 4ème position. Nicolas Troussel et son équipage, qui étaient montés à la 3ème place au général hier, doivent de nouveau la céder à Team Oman Sail. Ville de Genève – Carrefour Addictions arrive à la 5ème place. Les Suisses sont décidément en forme en ce moment et semblent bien décidés à s’immiscer en tête du classement. Premiers amateurs sur la ligne, les jeunes de Toulon Provence Méditerranée – COYCH gagnent encore quelques points. Normandy-Acerel restent cependant leader du classement amateur avec 14 points d’avance. L’équipage belgo-suisse de Be. Brussels – Bienne Voile ferme la marche après plus de 18 heures de course. 

Ils ont dit

Damien Iehl, sur Team Oman Sail :

« C’était une belle journée. On a vraiment navigué dans les cailloux en fin de journée. C’était magnifique, nous nous sommes régalés. Nous finissons troisième, pas très loin des deux premiers. Ca a été beaucoup de virements de bords, une journée assez intense donc intéressante. Nous avons eu une belle bagarre avec Bretagne Crédit Mutuel Elite pendant un bon bout de temps. Nous avons réussi à les distancer et nous étions assez contents car on était sur leurs terres. Groupama 34 et Courrier Dunkerque 3 ont réussi à être un peu plus rapides et à être un petit peu devant. Mais on est revenu à un moment donné au contact mais pas assez pour pouvoir doubler. L’ambiance à bord est à la fois studieuse et décontractée. Ca s’est très bien passé pendant toute l’étape. »

Fabien Henry, skipper de Groupama 34

« Nous sommes passés devant Courrier Dunkerque 3 juste après la cardinale Ouest Bar Ar Gall. Nous avons changé de génois à ce moment-là et nous nous sommes décalés un peu à droite après la cardinale. A partir de là, nous les avons contrôlés jusqu’à la fin. A bord, l’équipe a bien bossé, on s’est bien battu. Il y avait beaucoup d’algues, il fallait toujours être dessus. Nous avons remis la pression à Courrier Dunkerque 3. C’était une étape sympa et malgré tous les Tour de France à la Voile que j’ai pu faire, c’était la première fois que je passais dans ces coins là, vers les Héaux de Bréhat.» 

Daniel Souben, skipper de Courrier Dunkerque 3

« Il ne nous a pas manqué grand-chose. Nous avons peut-être raté un petit coup après la cardinale Bar Ar Gall. Il y avait un petit front chaud à passer avec une petite bascule de courant à droite et Groupama 34 qui était décalé légèrement à notre droite en a profité pour prendre quelques longueurs d’avance. Ensuite, c’était compliqué pour revenir. C’était une belle manche, il y avait du match jusqu’à l’arrivée et c’est ce que nous sommes venus chercher. Nous sommes un peu cassés et plutôt contents de la manière dont nous avons navigué. A chaque fois que nous avons mené une attaque, cela a porté ses fruits. C’est cette dernière bascule qui nous a été un peu fatale. Mais c’était tellement serré que c’était soit l’un, soit l’autre. Nous sommes déçus du résultat forcément, mais pas du match. » 

Félix Pruvot, sur Bretagne – Crédit Mutuel Elite

« Nous avons pris un départ correct et une première option un peu plus sud que les concurrents. Nous étions dans le match et avons d’ailleurs croisé Groupama juste derrière. Ensuite, nous avons mal exploité le vent, donc nous avons cherché la vitesse, nous avons eu des trous par moment et un passage à vide avant l’île de Bréhat. C’est là que ça s’est joué. Puis après, dans le courant, il fallait vraiment se démarquer pour passer devant et ce n’était pas facile. L’objectif est de remonter et de faire une belle journée demain et après-demain sur nos terres.»