Conditions très légères sur le lac de Constance

Canfield - Bruni Langenargen
DR

Le skipper britannique, Ian Williams a de nouveau remporté tous ses duels à l’exception de celui qui  l’opposait au Danois, Nicolai Sehested. Au terme de cette deuxième journée de l’étape allemande, il reste en tête du classement provisoire devant Phil Robertson et Keith Swinton.

Quant à Francesco Bruni, il a effectué son retour au circuit l’année dernière après la participation de Luna Rossa à la Coupe de l’America. Un retour prometteur, car il a battu Ben Ainslie aux Bermudes. Mais cette année, il vise la victoire au général dans le Tour. C’est ainsi que son duel face au champion en titre Taylor Canfield était attendu. Cependant, le vent est très faible à Langenargen cette semaine et le plan d’eau piégeux. Malgré un bon départ, Bruni a opté pour le côté gauche du plan d’eau, mais les risées étaient plus fortes du côté droit et il n’a pas réussi à rattraper son adversaire. Avec seulement deux victoires en six duels, le skipper de Luna Rossa est en mauvaise posture et pourrait bien être éliminé dès ce samedi.

Même le champion du WMRT 2014, Taylor Canfield avoue que les conditions lacustres sont difficiles et qu’il faut savoir s’adapter au manque de vent. “Nous continuons d’apprendre. Il faut laisser le spi en place plus longtemps à la marque pour ne pas être immobilisé. Cela a l’air de fonctionner comme cela.” A noter le bon retour de Mathieu Richard après une première journée en demi-teinte. Le Nantais s’est hissé à la quatrième place en remportant tous ses duels du jour.

Classement provisoire après Jour 2
Ian Williams (GBR) GAC Pindar 7-1
Phil Robertson (NZL) Waka Racing 6-2
Keith Swinton (AUS) Team Alpari FX 5-1
Mathieu Richard (FRA) LunaJets 5-3
Taylor Canfield (ISV) USone 4-2
Eric Monnin (SUI) Swiss Match Race Team 3-3
Bjorn Hansen (SWE) Hansen Sailing Team 3-3
David Gilmour (AUS) Team Gilmour 3-5
Francesco Bruni (ITA) Luna Rossa 2-4
Nicolai Sehested (DEN) TRE-For Match Racing 2-6
Karol Jablonski (POL) Jablonski Sailing Team 1-5
Carsten Kemmling (GER) SegelReporter 1-7