Bermudes 1000 race. Net avantage pour Charlie Dalin

Guyader Bermudes 1000 Race - Brest 08/05/2022

Après un départ ce dimanche 8 mai, à 14h40 de Brest où les 24 marins de la classe IMOCA engagés sur cette 3e édition se sont élancés en douceur dans un flux d’ouest soufflant entre 6 et 8 nœuds, les concurrents ont atteint la première marque de passage hier soir. En tête Charlie Dalin suivis par Thomas Ruyant et Jérémie Beyou qui creusaient l’écart sur les autres bateaux. Nicolas Lunven à bord de Banque Populaire tirait remarquablement bien son épingle du jeu avec son bateau à dérive en étant 4e tout comme Eric Bellion sur le bateau de Jean Le Cam qui pointe ce matin à la 8e place. L’écart entre les premiers et les suivants et entre les foilers et bateaux à dérives devraient augmenter dans les prochaines heures avec des conditions qui devraient forcir. De quoi bien prendre en main son bateau en solitaire pour des Alan Roura ou Benjamin Dutreux.

À l’issue de la première nuit passée en mer, Charlie Dalin (1 er , APIVIA), Thomas Ruyant (2 e LinkedOut) et Jérémie Beyou (3 e , Charal) creusent l’écart en tête de course. Ils comptent 10 milles d’avance sur leur premier poursuivant alors que la flotte s’étire sur plus de 50 milles.

Depuis la terre, c’est le retour d’une habitude. Reprendre la cartographie en se frottant les yeux au réveil, regarder ces petits points pixélisés sur l’océan, s’imaginer, aussi, la réalité de là-bas quand la sienne est celle d’un lundi matin. Après un départ sous le soleil et dans du petit temps, la nuit a été plutôt calme pour la flotte. Jacques Caraës l’atteste : « c’est une entrée en matière assez sereine ». D’ailleurs, la direction de course n’a reçu aucun mail ni message de la part des skippers, un ‘RAS’ bienvenu pour leur première nuit en course en cette année 2022.

Charlie Dalin imprime le tempo
Si la flotte va bien, la compétition a vraiment commencé et un coup d’œil sur les positions le prouve. Trois hommes ont déjà pris les commandes de la course et creusent l’écart, de plus en plus, avec le reste de la flotte. Charlie Dalin, parti en tête dès le départ, mène toujours les débats. Il est passé à 0h40 au premier point de passage obligatoire, celui du Trophée Département Finistère et il est le premier à toucher du vent plus fort : il progressait à 16 nœuds vers 7 heures ce matin.
Derrière, Thomas Ruyant et Jérémie Beyou ne sont qu’à 10 milles du leader. Le skipper de Charal a devancé d’une poignée de minutes celui de LinkedOut au point de passage du Trophée Département Finistère (1h21 contre 1h29) et les deux hommes, comme le leader, font route directe vers le Fastnet. « Ils vont pouvoir bénéficier de ce vent de Sud-Ouest qui va progressivement augmenter et qui va leur permettre de se faire la malle », souligne le directeur de course.

Lunven à la tête des poursuivants
Derrière, la résistance s’organise. Et celui qui en a pris la tête, c’est Nicolas Lunven (Banque Populaire) qui pointe à une dizaine de nœuds du trio. Le skipper expérimenté de 39 ans qui réalise sa première course en solitaire à bord d’un IMOCA, conserve sa 4 e place, étant également le premier chez les bateaux à dérive droite. Il devance deux marins qui n’ont pas changé de bateau cet hiver mais ont réalisé de profondes modifications : Isabelle Joschke (5 e , MACSF) et Giancarlo Pedote (6 e ,Prysmian Group).
La flotte s’étire néanmoins et un autre constat s’impose : certains foilers ont peiné à se rattacher au premier wagon. « Fabrice Amedeo (Nexans – Arts&Fenêtres), Alan Roura (Hublot), Kojiro Shiraishi (DMG Mori Global One) et Pip Hare (Medallia) ont été en retrait, souligne Jacques. Cela montre à nouveau la difficulté des foilers dans le petit temps. Le vent a également davantage molli à l’arrière de la flotte. Il faudra qu’ils s’emploient pour se remettre dans le jeu ». Des écarts qui se creusent donc – déjà 56 milles entre la tête de la flotte et le dernier -, des conditions qui vont se durcir et des skippers désireux de passer l’accélérateur : sur l’eau, ce lundi s’annonce particulièrement sportif.

Le Programme

A partir du Jeudi 12 mai : Arrivée des bateaux
Samedi 14 mai : Remise des prix