Arrivées cette nuit en Multi50

Alors que Salvador de Bahia s’apprêtait à faire la fête pour accueillir trois nouveaux multicoques cette nuit, on apprenait le démâtage malheureux survenu sur Prince de Bretagne à 18 milles des côtes et à 93 nm de Salvador de Bahia, au large de Palame. La direction de course est focalisé sur l’incident et met tout en oeuvre pour venir en aide à Lionel Lemonchois et Bernard Stamm. Arkema, actuellement leader en multi50 devrait croiser l’ultime sur sa route cette nuit alors qu’il se situe à 135 mn de lui et à 500 mn de l’arrivée. Second, Erwan Le Roux et Vincent Riou devraient s’incliner après avoir perdu beaucoup de temps à réparer leur drisse de Gennaker cassé à la sortie du Pot au noir.

- Publicité -

En IMOCA, St Michel-Virbac continue de contrôler la flotte des Imoca avec une avance de 71 milles sur SMA mais qui restera dangereux jusqu’au bout. Troisième, Morgan Lagravière et Eric Peron s’extirpent enfin d’une zone de calme et devraient accélérer à nouveau. Idem pour Malizia et Bureau Vallée qui n’ont pas dit leur dernier mot. Ces trois bateaux peuvent prétendre à la 3è place du podium.

Et en Class40, le trio de tête emmené par le tandem Phil Sharp – Pablo Santurde régate toujours dans un mouchoir. Les conditions se compliquent néanmoins pour la tête de flotte aux prises avec des vents très faibles, propices à un léger retour par l’arrière. Cela fait bien longtemps que les moyennes des leaders ne sont pas tombées en dessous de 10 nœuds et la situation n’est pas annoncée meilleure dans les prochains jours. Le trio Imerys Clean EnergyV and BAina Enfance et Avenir reste largement aux commandes, mais sa vitesse, plus faible que celle du second wagon emmené par TeamWork 40 et Région Normandie Junior Senior by Evernex laisse présager une petite compression qui ne pourra que relancer le jeu à l’approche du Pot au noir. La course en Class40 est certainement la plus dense avec l’exploit remarqué de V&V qui aura battu le record de distance parcourue en 24h.