Sébastien Rogues en duo avec Matthieu Souben sur le Multi50 Primonial

Matthieu Souben et Sébastien Rogues, duo du Multi50 Primonial © Marie Lefloch Photographie

Sébastien Rogues qui a dévoilé la semaine dernière son partenaire Primonial à ses côtés après avoir racheté le Multi50 ex-Réauté Chocolat prendra le départ de la Rolex Fastnet. Une bonne occasion de prendre en main son bateau. Il fera équipe avec Mathieu Souben.

Pour Sébastien Rogues, le choix était fait avant même que le projet ne prenne forme : « Je connais Matthieu Souben depuis plus de dix ans et on ne s’est jamais vraiment quittés. Nos premières navigations datent de l’époque où je faisais du Mini et les affinités ont été immédiates. Par la suite, nous avons fait une saison de Formule 18 ensemble (ndlr : catamarans de sport très techniques), où Matthieu a révélé tout son talent en qualité de barreur du bateau ; j’ai ainsi pu constater à quel point Matthieu possédait cette science du multicoque. » Élevé à l’école du catamaran de sport, Matthieu Souben compte dans son bagage une préparation olympique en Tornado, mais aussi une Transat Jacques Vabre en 2011 aux côtés de Lionel Lemonchois (malheureusement écourtée suite à une rupture d’un bras de liaison) ainsi que plusieurs saisons en Multi50 aux côtés de quelques-unes des pointures de la série comme Erwan Le Roux ou plus récemment Thibaut Vauchel-Camus.


Pour ce premier grand rendez-vous au sein de la classe Multi50, l’équipage de Primonial tient à faire preuve d’humilité. « Nous sommes des compétiteurs et de fait, nous donnerons le meilleur de nous-mêmes. Cette première grande course va nous permettre d’appréhender le bateau. Ces multicoques demandent une attention de chaque instant et la faute ne pardonne pas », commente Sébastien Rogues. « Nous allons être confrontés à des équipages qui sont sur le circuit depuis plusieurs années. Les sorties que nous avons faites avec Sébastien, me confortent dans l’idée que le bateau est parfaitement compétitif face aux ténors de la série » ajoute Matthieu Souben, fort de son expérience en Multi50.

Les deux hommes auront de quoi monter en puissance avant la Transat Jacques Vabre, puisque trois Grands Prix, disputés en équipage, succéderont à la Rolex Fastnet Race. Le trimaran Primonial quittera La Baule, son port d’attache, aujourd’hui en convoyage jusqu’à Cowes, point de départ de la Rolex Fastnet Race. Départ de la course, le samedi 3 août pour une arrivée estimée lundi 5 août au matin.