Hoalen sur la vague du succès.

Seb Josse - Hoalen
Seb Josse - Hoalen

Dans un esprit d’authenticité et de pérennité, cette jeune marque de surfwear française crée pour les adultes des vêtements qui leur ressemblent. Hoalen s’adresse à un public mature passionné par les sports de houle, leurs icônes et le style de vie qui s’y attache.
 
L’histoire d’une marque
Née en Bretagne il y a deux ans à l’initiative de 11 passionnés, Hoalen s’inspire fortement de l’univers des sports de houle et de la vie sur les côtes.
« Le surf a débarqué sur les plages du monde entier dans les années 60, explique Eric Cantineau, le créateur de la marque. Le succès fut tel qu’il a donné naissance au marché du surfwear. Aujourd’hui ceux qui ont fait son succès ont grandi et, pour la plupart, surfent encore. Pourtant les intervenants du secteur continuent à ne s’adresser qu’aux jeunes surfeurs (moins de 25 ans) avec une communication et des vêtements ad hoc ».
C’est là qu’intervient Hoalen : « Nous créons des vêtements aux coupes simples, aux marquages discrets, aux matières, accessoires et graphismes de qualité fortement inspirés de l’univers sportif mais adaptés aux adultes affranchis de la mode à outrance» enchaîne Eric qui dessine également les vêtements et les personnalise.
Un nouveau surfwear est né revisité par des adultes pour les adultes qui se situe à mi-chemin entre les Quiksilver, Oxbow, Billabong, Rip Curl et autres majors du surfwear par leur commune affinité avec le surf et les Gant, Murphy&Nye, Napapijri, Patagonia, pour leur cible commune : des adultes sensibles aux sports « outdoor ».
 
Pour sa collection Printemps-Eté 2008, Hoalen propose une cinquantaine de modèles confortables aux couleurs contrastés : maillots de bain, Tshirts, polos, chemises, sweatshirts, bermudas, pantalons, jupes, robes,… En tout une cinquantaine de modèles confortables aux noms à consonance bretonne et aux tonalités de bord de mer (granite, rouge hortensia, blanc écume, bleu orage…).
« Nous avons dessiné une seconde collection d’été dans la lignée des précédentes, confie Éric, à savoir des modèles faciles à porter l’été en toutes occasions et très bien coupés. Nous avons mis l’accent sur le poids plus élevé des matières pour les hommes, notamment pour les tee-shirts et les bermudas, attaché une grande importance au traitement des tissus dans le but d’obtenir des touchers extrêmement doux, travaillé beaucoup plus l’intérieur de tous les modèles. Nous avons laissé une large place au jersey ultra-doux 100% coton pour les tee-shirts et avons poursuivi nos touches « old school » dans certaines de nos coupes mais surtout dans les graphismes des tee-shirts à l’effigie de la marque ou des événements qu’elle organise, la Hoalen Fathers & Sons ou la Hoalen Paddle Crossing. »
 
 
Plus qu’une marque, un état d’esprit
« Surfeur depuis longtemps, explique Stéphane, investisseur de la marque, j’ai grandi avec des marques extraordinaires qui m’ont fait rêver petit. Aujourd’hui Hoalen vient chercher en moi des souvenirs profonds : ma première planche en 1977, la lecture du premier Surf Session il y a vingt ans, des trips sur des plages incroyables, … Mais ce n’est pas juste l’illustration d’un sentiment de nostalgie. Hoalen nous fait appartenir à une identité qui nous permet de continuer à vivre tout ça différemment. Puisqu’il n’est plus trop possible aujourd’hui de partir un mois à Lombok avec 3 enfants, Hoalen me montre qu’il est encore possible d’aller découvrir un spot paumé en Bretagne, d’être profondément heureux d’aller surfer au bout de la rue avec mon fils. C’est tout ça Hoalen ! Un réalisme mature avec quand même énormément de rêve et beaucoup d’esthétique ».
 
Des ambassadeurs de choc
Depuis sa création en 2006, Hoalen bénéficie du soutien actif d’ambassadeurs. Icônes d’un sport nautique ou « watermen » expérimentés, ils partagent une même passion pour la mer, des exploits et un engagement personnel dans le développement des sports de houle. Ils brillent chacun dans une discipline mais surfent tous par ailleurs. Ils ont fait de la mer leur terrain de jeu et de la côte leur lieu de vie. Ils prêtent leur histoire et leur visage à Hoalen.
 
Parmi eux figurent notamment :
– Ronan Chatain, longboardeur émérite, co-fondateur de l’Ecole de Surf de Bretagne et entraîneur du pôle Espoirs du Surf breton,
– François-Xavier Maurin, figure du longboard français, waterman avéré,
– Sébastien Josse, skipper sur le Vendée Globe 2009,
– Faustine Merret, championne olympique en planche à voile en 2004, et « waterwomen » impressionnante,
– Bruno Sroka, champion du monde en kite surf en 2007, et dont les défis en font rêver plus d’un (passage du Cap Horn en kite surf en avril 2008)
– Philippe Bru, waterman, organisateur du Defi Wind à Gruissan, de la partie sportive du Festival de Dakhla au Maroc
 
Tous ont adopté l’ensemble des collections au fil des saisons pour leurs moments sur l’eau mais aussi à terre.
 
Hoalen, organisateur d’événements
La marque bretonne souhaite être un acteur du développement des sports de houle, le longboard en particulier (support emblématique des débuts du surf) mais aussi le paddleboard, le windsurf, le kite surf et la course au large. Organisateur de 2 rendez-vous sportifs annuels, Hoalen transmet des valeurs chères à la marque et communes à ces sports : la prouesse technique et esthétique, le dépassement de soi et l’émulation.
 
La Hoalen Fathers & Sons
Un rendez-vous convivial qui met à l’honneur le surf conjugué en famille : les participants concourent par binôme : 2 personnes ayant un lien familial et une génération d’écart. La seconde édition de cet événement sportif familial se déroulera le week-end des 20 et 21 juin 2009 à Guéthary (64).
 
La Hoalen Paddle Crossing,
C’est la deuxième plus longue course au large en paddleboard d’Europe. La troisième édition se disputera cette année le 13 juillet entre le phare du Four, au large de Porspoder / Argenton et le phare de l’île Vierge, au large de la commune de Plouguerneau-Lilia, où Hoalen  a ses bureaux. Soit environ 12 miles nautiques (22 kilomètres) à parcourir pour les meilleurs concurrents venus de toute la France.

Source : Hoalen
www.hoalen.com