Un spi musclé

La 38e édition du Spi Ouest-France – Destination Morbihan s’annonce sous des augures musclées. Une tempête d’équinoxe annoncée pour ce week-end en baie de Quiberon

Lors du traditionnel briefing des équipages, Christophe Gaumont, président des comités de course du Spi Ouest-France – Destination Morbihan, vient de lancer la 38e édition de la régate la plus prisée du début de saison.Une édition qui s’annonce musclée, avec l’arrivée d’une « tempête d’équinoxe » dans les prochaines heures. « Il y en a une costaud qui arrive, confirmait Christophe Gaumont. Avec toutes les équipes, on suit la météo attentivement. Tout le monde est prêt à aller sur l’eau. Notre objectif est de profiter de chaque créneau raisonnable disponible. »

Ce vendredi 25 mars 2016, les équipages doivent s’attendre à une première journée intense. 30 à 40 noeuds sont annoncés. La plus belle journée risque d’être celle du vendredi. Pour le reste de ce week-end Pascal, cela s’annonce beaucoup plus incertain quant aux possibilités d’aller régater en baie de Quiberon.

« Ce vendredi, malgré une première dépression qui a apporté des pluies dans la nuit, les conditions de navigation seront bonnes. » Un temps mi-figue, mi-raisin pour cette entame, avec un vent de Nord-ouest/Sud-ouest oscillant entre 6 et 12 nœuds.Samedi « une grosse dépression. Un ciel couvert, avec 22 à 25 nœuds de vent de sud-sud-ouest et des rafales de 30 à 40 nœuds. »

Dépression bien creusée
Un front en appelant un second, dimanche « la perturbation sera très active : 25 nœuds de vent de sud-ouest et des pointes en rafales de 35 ». Le tout, dans une mer formée, houleuse. « Surtout à l’approche de la Teignouse en entrée de baie. Mais ça peut évoluer favorablement. »Et lundi ? Une nouvelle dépression bien creusée, accompagné de vent de sud-ouest de 30 nœuds avec rafales entre 40 et 50 nœuds. « Il faut rester optimiste et faire confiance au comité de course qui saura prendre les décisions. »