TourVoile. Duel en Super Finale entre Beijaflore et Poujoulat ce dimanche !

Tour Voile 2019, acte de Nice, le 20 juillet 2019..Photo : Jean-Marie LIOT / ASO

Le 42e Tour Voile se jouera donc entre Team Beijaflore (leader) et Cheminées Poujoulat séparés de seulement 5 points. Les deux équipes ont confirmé leur domination ce samedi à Nice puisque Poujoulat a remporté les Stades Nautiques devant… Beijaflore ! Ils s’affronteront ce dimanche en Super Finale, ultime course dont les points compteront double et qui réunira les dix meilleurs équipages. La tension sera maximale et pour espérer l’emporter, Cheminées Poujoulat devra intercaler au moins deux bateaux entre lui et Beijaflore. Les grands déçus du jour sont Team Réseau Ixio – Toulon Provence Méditerranée et Golfe du Morbihan Breizh Cola qui ne peuvent plus jouer la victoire mais lutteront pour la 3e marche du podium. Rendez-vous dimanche à 15h15 pour la Super Finale.

Quels scénarios possibles pour la Super Finale ?
Quatre cas sont possibles pour la Super Finale de demain, dont les points comptent double :
– Si Beijaflore termine devant Cheminées Poujoulat, Beijaflore gagne le Tour.
– Si Cheminées Poujoulat termine devant Beijaflore sans intercaler de bateau, Beijaflore gagne le Tour.
– Si Cheminées Poujoulat termine devant Beijaflore en intercalant un bateau, Beijaflore gagne le Tour.
– Enfin, si Cheminées Poujoulat termine devant Beijaflore en intercalant deux bateaux ou plus, Cheminées Poujoulat gagne le Tour.

Qui complètera le podium ?
Grosse désillusion aujourd’hui pour Team Réseau Ixio – Toulon Provence Méditerranée (Sandro Lacan) qui a manqué la finale et donc vu ses espoirs de victoire réduits à néant. En Super Finale, l’enjeu sera de maintenir une 3e place que Golfe du Morbihan Breizh Cola (Solune Robert/Riwan Perron) peut encore mathématiquement convoiter…

Les vainqueurs des Classements Jeune et Mixte connus, encore du suspense en Amateur
En plus de jouer la victoire au Général, Cheminées Poujoulat est déjà assuré de remporter le Classement Jeune. Quant aux filles de La Boulangère, elles gagnent haut la main le Classement Mixte. En revanche, deux équipages peuvent encore remporter le Tour en Amateur, CER – Ville de Genève (en ballottage favorable) et Gregory Lemarchal Les Sables d’Olonne.

Comme aujourd’hui, Jean-Pierre Dick, ambassadeur de la Ville de Nice assistera à cette dernière journée décisive. « J’aime le Tour Voile, j’y ai participé et l’ai gagné plusieurs fois. C’est la base de la voile » a-t-il déclaré.

La journée de Cheminées Poujoulat
« Les choses avaient pourtant un peu mal commencé aujourd’hui car les six courses de qualifications ont été un peu dures, mais pas que pour nous, heureusement », a expliqué Gaulthier Germain qui n’a rentré qu’une manche dans le Top 3, décrochant ainsi presque ric-rac sa place pour la finale du jour. « Ce n’était pas évident car le vent, de terre, était très irrégulier, à la fois en force et en direction. Parfois, il y avait des grosses molles et à d’autres moments, des bonnes risées. On a eu un peu de mal à tirer notre épingle du jeu mais en terminant quatrième, on a quand même réussi à avoir notre ticket pour la finale. Là, on a réussi à sortir le « start » qu’il fallait et à enrouler en tête la première bouée de reaching. Derrière, on a fait que creuser l’écart. On a fait zéro erreur et on est allé du bon côté tout le temps. On a gagné sereinement et c’est évidemment super d’avoir laissé tous nos adversaires derrière », a ajouté l’équipier de Robin Follin et d’Antoine Rucard qui a non seulement repris un point à Beijaflore, mais aussi fait le break sur le reste de la concurrence. « Réseau Ixio – Toulon Provence Méditerranée et Golfe du Morbihan Breizh Cola n’ont, eux, pas passé la phase des qualif’ cet après-midi, et ont terminé respectivement 9e et 10e du jour. C’est une super opération pour nous », a ajouté le Varois qui possède, à la veille de la dernière régate, seulement 5 petits points de retard sur l’actuel leader et un matelas de 19 points sur le 3e au général. « D’après nos calculs, même si la dernière course compte double, on est assuré de la deuxième place au minimum. On se retrouve donc dans une position idéale puisqu’on n’a rien à perdre et tout à gagner », a souligné Gaulthier qui, plus que jamais, peut rêver du doublé au classement jeunes et au classement général.