Solitaire. Vers une redistribution des cartes ? Alexis Loison en tête

A courcoux

Si le début de cette 3e étape a été dominé par Xavier Macaire suivi de près par Tom Laperche et Pierre Quiroga, le passage après la marque de Longship semble vouloir redistribuer les cartes au profit d’Alexis Loison et de Pierre Leboucher plus clairvoyant sur le plan d’eau.

Les écarts se creusent en tête de flotte et Alexis Loison et Pierre Leboucher semblent bien inspirés alors que derrière eux la flotte se retrouve piégée dans un vent irrégulier dans la remontée de la Mer d’Irlande en raison des effets du relief dans cette partie sud-ouest de l’Angleterre. Pierre Quiroga 3e est repassé devant Xavier Macaire et Tom Laperche qui ont perdu 3-4 nm depuis ce matin. A noter la 5e place de Gaston Morvan, 1er bizuth qui continue de briller sur sa première Solitaire. Cette journée s’annonce pleine de suspens et de rebondissements.

La tête de course devrait atteindre Saint Gowan en soirée et ils rencontreront ensuite un front pluvio-orageux qui apportera de brusques averses et des rafales de vent pouvant atteindre les 30 nœuds à son passage. Néanmoins, ce front sera peu organisé avec des cellules orageuses éparses. Ainsi, certains marins pourront passer au travers, tandis que d’autres pourront subir le passage de ces fortes rafales liées aux cellules orageuses.

Mercredi 8 septembre

Après le passage du front, dans le courant de la nuit, le vent va prendre de la droite pour s’orienter sud-est tout en mollissant. Cela obligera les skippers à mettre un peu d’ouest dans leur route afin de garder suffisamment de vitesse dans leur route vers le phare de Bishop. Ils navigueront dans une mer très agitée avec des vagues d’1,5m. Au petit matin, avec un vent qui continuera de prendre de la droite pour s’orienter au sud, ils n’auront d’autres choix que de tirer des bords, rallongeant les derniers milles pour atteindre la dernière marque du parcours. Ils entameront alors la dernière traversée au près dans des vents toujours très irréguliers oscillant entre le sud et le sud-est et soufflant en moyenne entre 7 et 12 nœuds. En soirée et nuit suivante, le flux basculera au sud-sud-ouest. Les marins termineront donc leur traversée au prés serré avec un vent un peu plus établi et soutenu pour les derniers milles les menant à Roscoff que les premiers atteindront en fin de nuit.