Mini en Mai. La saison est lancée !

Photo SNT

Après deux reports pour cause de météo capricieuse, les 82 Ministes inscrits à la 8e Mini en Mai ont pris le départ ce mardi à 10h00.

Les conditions étaient réunies pour le premier départ de régate de la saison de la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer (SNT) : une vingtaine de noeuds de vent et un soleil qui jouait à cache-cache avec les nuages dans la baie de Quiberon. De quoi satisfaire les Ministes prêts à en découdre sur les 375 milles le long des côtes atlantiques. Cette épreuve aura valeur de test pour nombre d’entre eux avant le grand départ le 26 septembre prochain pour la Mini Transat. Trois changements majeurs ont été décidés pour cette édition un peu hors norme : pas de parcours en baie de Quiberon en guise de prologue, un parcours réduit d’un tiers et une boucle du Sud vers le Nord, à l’inverse du parcours habituel.

Réduction de parcours
En raison des conditions météo très musclées de ces derniers jours, Yves le Blevec, le directeur de course, a décidé de réduire le parcours par rapport aux 500 milles habituels. Il permet ainsi de répondre aux contraintes des coureurs et de l’organisation, tout en maintenant une exigence et un niveau de sécurité qui ont fait la réputation de cette course. Ce parcours emmènera donc les skippers tout d’abord vers le Sud où ils contourneront l’île d’Yeu puis le plateau de Rochebonne. Direction ensuite l’archipel des Glénan pour redescendre à l’île d’Yeu et remonter jusqu’à La Trinité-sur-Mer, où ils franchiront la ligne d’arrivée. Les premières arrivées sont prévues jeudi en fin de journée.

Point Carto
A 18h30, Tanguy Bouroullec (969 Pogo Foiler) mène la danse aux côtés de Pierre Leroy (1019 Cherche son partenaire titre) après le passage de Rochebonne SE. La troisième position en Proto se dispute entre Laurent Cornic (747 Magnum) et Fabio Muzzolini (945 Tartine cherche beurre).
Du côté des Séries, Hugo Dhallenne (979 Yacht Club Saint-Lunaire) a choisi une option Sud, devant Victor d’Ersu (985 Babouchka). Ils sont suivis de près par Jean-Marie Jezequel (951 FondApro!) et Ulysse David (1025 Casper).
Une nuit mouvementée les attend sur le long bord pour rejoindre les îles des Glénan.