Le champion du Monde 2001 en tête de la SNIM

SNIM 2005
DR

« It was a difficult day » selon Quentin Strauss, du Team Gill, qui résumait ainsi avec un esprit de synthèse so British une journée sous le signe de la pluie (conséquence logique d’un vent d’Est à Marseille), d’un vent oscillant et irrégulier et du Black Flag. En effet, le Comité de Course, fidèle à ses habitudes efficaces a déclenché une procédure de règle noire après chaque rappel général, causant ainsi 19 éliminations BFD.Dans la première manche, c’est le suisse-italien Blu Moon (Franco Rossini) qui l’emporte devant l’italien Joe Fly (Giovani Maspero) et un autre italien Ale Ali (Ezio Amadori). C’est la deuxième manche qui marque le début de conditions plus difficiles, avec notamment une première « panne de vent » à la bouée sous le vent qui fera quelques victimes, dont Joe Fly. Le Britannique Team Barbarians (Stuart Simpson) l’emporte devant les Italiens Alina (Maurizio Abba) et Nautica (Riccardo Simoneschi).Dans la troisième manche, victoire du Monégasque Sogetti (Benjamin Cohen) devant le Norvégien Lek (Geir Dahl Andersen) et le hyérois Doctore Jgolo (Jean Paul Douchy).

- Publicité -