Globe40. Lorient : ville Arrivée et ville du prologue Atlantique

Copyright Anne BEAUGÉ

La Globe40 est dans 7 mois au départ de Tanger le 26 juin 2022. Une course inédite en Class40 avec un parcours inédit.

Un plateau sportif solide de passionnés
L’avis de course dans sa version revue du départ en 2022 a fixé 3 échéances d’inscription : au 1erjuillet 2021, au 31 décembre 2021 et la clôture des inscriptions au 1er mars 2022. 12 projets se sont inscrits en juillet 2021 et à l’échéance de fin de cette année la quasi-totalité de ces projets seront toujours en lice avec très probablement d’autres en finalisation : l’objectif d’une quinzaine de projets au départ en juin 2022 reste donc d’actualité pour l’organisation. Dans une période complexe qui a brouillé les repères il est probable que pour un certain nombre les échéances seront serrées : achats de bateaux (2 encore dans les dernières semaines), préparation technique, entrainements, c’est un premier semestre chargé 2022 qui s’annonce. Mais la force du rêve de ce tour du monde au parcours exceptionnel est là et l’engagement des équipes est total pour cette aventure d’une vie. Les premières éditions des grands événements sont toujours épiques (13 équipages au premier Vendée Globe) et la GLOBE40 ne devrait pas faire exception.

Un parcours innovant confirmé
Hormis la ville d’arrivée (voir ci-dessous) le parcours annoncé en juin 2019 est confirmé et les repérages ont été réalisés sur toutes les étapes, à l’exception de la Grenade (prévu en décembre) et de la Nouvelle -Zélande ; mais dans chaque ville étape du parcours des correspondants de qualité sont à l’œuvre pour la préparation et les contacts au quotidien avec l’équipe d’organisation. La GLOBE40 a été particulièrement bien accueillie dans les derniers repérages en Polynésie – magnifique découverte de cet espace maritime unique au monde – et à l’Ile Maurice – perle de l’Océan Indien – ; deux territoires qui n’ont pas l’habitude d’accueillir les grands événements océaniques qui étaient jusqu’à présent sur un parcours beaucoup plus sud préférant aller gouter les glaces ; et à Auckland l’événement sera installé sur le site même des équipes America’s Cup au centre d’une nouvelle zone d’animation en plein développement.

Lorient : ville Arrivée et ville du prologue Atlantique
On ne présente plus l’Agglomération de Lorient qui depuis une vingtaine d’années a construit un pôle de course au large unique en Europe autour de l’ancienne base sous-marine ; ici les plus grandes équipes, avec toutes les séries représentées, et toute l’économie de la course au large constituent un ensemble de compétences sans équivalent ; avec LORIENT GRAND LARGE le pôle entrainement est aussi extrêmement actif plaçant ses équipages aux premières places de toutes les grandes courses au large. En accueillant l’édition initiale de la GLOBE40, LORIENT LA BASE se veut aussi au centre des événements pour mettre de l’animation et de l’émotion dans sa construction économique et sportive.

Le soutien de la Fédération Française de Voile
Ce choix final de LORIENT sera pour les équipages de la GLOBE40 non seulement un atout technique mais aussi une reconnaissance de la place de l’épreuve dans l’univers de la course au large, et avec un soutien officiel de la Fédération Française de Voile exprimé par son président Jean-Luc Denechau.

La GLOBE40 est aussi heureuse d’annoncer le choix de Christophe Gaumont comme directeur de course de l’épreuve ; au cœur de la direction des grands événements nautiques depuis de nombreuses années que ce soit aux Jeux Olympiques ou sur les événements majeurs de course au large (Vendée Globe – Route du Rhum – Transat Jacques Vabre) Christophe prend la barre sportive de cette édition inaugurale autour du monde. Un directeur de course adjoint anglo-saxon viendra également prochainement seconder Christophe Gaumont.