Final des Extreme Sailing Series à Sydney

The Extreme Sailing Series 2014. Act 8. Sydney. Australia. Credit: Lloyd Images

Le circuit des Extreme Sailing Series™ s’achèvera la semaine prochaine à Sydney en Australie. Sept équipages dont la wild card Australienne, composés des meilleurs marins au monde vont se battre jusqu’à la dernière ligne d’arrivée pour devenir les premiers champions sur foils du circuit des Extreme Sailing Series qui clôturera ainsi sa dixième année.

A l’aube du dernier Act d’une saison 2016 particulièrement disputée, les leaders Oman Air ne sont qu’à deux petits points devant leurs principaux rivaux Alinghi. Tout reste à jouer avec la finale qui compte double.

Morgan Larson, ayant remporté la saison 2014 en tant que co-skipper d’Alinghi, et aujourd’hui skipper d’Oman Air aura à cœur de remporter son deuxième titre sur le circuit. Il s’est beaucoup battu pour garder ses concurrents Suisses derrière.

«Alinghi a navigué mieux que nous, point barre.» A-t-il commenté. «Mais nous avons étudié leur technique, leurs réglages et leur travail d’équipe et je suis confiant, nous avons appris quelques trucs d’eux.»

Le skipper Californien ajoute: «Alinghi a les cartes en mains et il va être difficile de les battre. Nous allons tout faire pour leur rendre la vie difficile jusqu’à la fin.»

Arnaud Psarofaghis, skipper d’Alinghi dont l’équipage a déjà remporté quatre victoires d’Act contre trois pour Oman Air ne bronche pas face au dernier challenge de la saison. «Nous acceptons la pression.» A déclaré Arnaud. «Cela va nous aider à élever encore plus notre jeu et nous donne un objectif à viser. »

«Nous sommes confiants, mais nous ne prenons rien pour acquis. Tout d’abord, parce que nos adversaires sont des concurrents forts et plein de talent, et deuxièmement, parce que comme n’importe quel sait, tout peut toujours arriver. Mais nous avons confiance en nous et nous allons tout donner.» A-t-il conclu.

En attendant Red Bull Sailing Team qui a démontré une grande régularité tout au long de l’année en étant la seule équipe à terminer sur le podium à chaque Act, a actuellement seulement six points de retard sur Oman Air et est également en lice pour la victoire au classement général final.

«2016 a été une très bonne année pour nous d’un point de vue sportif. Depuis l’Act 1 à Muscat, nous avons beaucoup amélioré notre gestion du bateau et le travail d’équipe. » A déclaré Roman Hagara, skipper de la Red Bull Sailing Team. «Mais nous n’avons pas encore accompli notre mission. Notre objectif est de gagner à Sydney!»

Le reste de la flotte nous a fait vivre des moments d’excellence tout au long de la saison, comme par exemple SAP Extreme Sailing Team et Land Rover BAR Academy qui ont chacun une place de podium à leur palmarès 2016. Même si le rêve de finir dans le top trois est une chose du passé pour ces équipages, ils sont toujours à la recherche du succès dans la seconde moitié du classement.

La finale de Sydney aura un goût particulier pour Phil Lawrence qui tirera sa révérence en tant que directeur de course du circuit des Extreme Sailing Series™, un poste qu’il a occupé pendant six ans. Commentant sur son dernier événement avant de remettre les clefs à John Craig, Phil déclare : « Le port de Sydney est un lieu magique pour accueillir la première finale sur foils de l’histoire des Extreme Sailing Series™. Organisé par le Royal Sydney Yacht Squadron qui nous prête gentiment ses formidables infrastructures, l’événement promet d’offrir un large éventail de conditions météorologiques pour les équipes et du grand spectacle pour la foule de spectateurs sur les quais.»

L’Act 8 commence jeudi 8 décembre avec un mélange de courses en stade et au large.

Le plateau – Extreme Sailing Series™ Act 8, Sydney, Australie
Alinghi (SUI)
Skipper/Barreur : Arnaud Psarofaghis (SUI)
Tacticien : Nicolas Charbonnier (FRA)
Régleur voile d’avant : Nils Frei (SUI)
Numéro 1 : Yves Detrey (SUI)
Flottant : Timothé Lapauw (FRA)

Land Rover BAR Academy
Skipper/Bowman : Neil Hunter (GBR)
Barreur : Chris Taylor (GBR)
Régleur grand-voile : Will Alloway (GBR)
Régleur voile d’avant : Sam Batten (GBR)/Oli Greber (GBR)
Flottant : Rob Bunce (GBR)

Oman Air (OMA)
Skipper/Barreur : Morgan Larson (USA)
Régleur grand-voile : Pete Greenhalgh (GBR)
Régleur voile d’avant : Ed Smyth (NZL/AUS)
Numéros 1 : Nasser Al Mashari (OMA)/James Wierzbowski (AUS)

Red Bull Sailing Team (AUT)
Skipper/Barreur : Roman Hagara (AUT)
Tacticien : Hans Peter Steinacher (AUT)
Régleur grand-voile : Stewart Dodson (NZL)
Régleur voile d’avant : Adam Piggott (GBR)
Numéro 1 : Brad Farrand (NZL)

SAP Extreme Sailing Team (DEN)
Co-Skipper/Barreur : Jes Gram-Hansen (DEN)
Co-Skipper/Tacticien : Rasmus Kostner (DEN)
Régleur grand-voile : Mads Emil Stephensen (DEN)
Régleur voile d’avant : Pierluigi De Felice (ITA)
Numéro 1 : Renato Conde (POR)

Team Australia (AUS)
Skipper/Barreur : Sean Langman (AUS)
Régleur grand-voile : Seve Jarvin (AUS)
Régleur voile d’avant : Marcus Ashley-Jones (AUS)
Numéro 1 : Gerard Smith (AUS)
Flottant: Rhys Mara (AUS)

Visit Madeira (POR)
Skipper/Barreur : Diogo Cayolla (POR)
Régleur grand-voile : Frederico Mello (POR)
Régleur voile d’avant : Luís Brito (POR)
Numéro 1 : Tom Buggy (GBR)
Flottant: Gilberto Conde (POR)

Classement Extreme Sailing Series™ 2016
Classement / Équipe / Points
1 Oman Air (OMA) 79 points
2 Alinghi (SUI) 77 points
3 Red Bull Sailing Team (AUT) 73 points
4 SAP Extreme Sailing Team (DEN) 61 points
5 Land Rover BAR Academy (GBR) 54 points
6 Visit Madeira (POR) 49 points
7 CHINA One (CHN) 29 points
8 Team Turx (TUR) 11 points