2 déssalages à Sydney

Le port de Sydney a offert aux équipages ses « conditions habituelles » à cette période pour un électrique premier jour de compétition de cet Acte final des Extreme Sailing Series™ 2016 qui aura vu le dessalage de deux catamarans. Un ciel bleu se mêlant à des rafales de Nord-Est atteignant les 22 nœuds a frappé les huit équipages engagés sur le plan d’eau iconique de la plus grande ville australienne à l’occasion de cet ultime Acte sur les huit que comptent la saison.

Avec cette flotte composée de GC32 volant et lancée comme des fusées dans le Stade Nautique de Sydney, l’action était bien sur l’eau et très spectaculaire pour les navigateurs, spectateurs et les journalistes présents à observer ce spectacle. Avec ses catamarans de pointe atteignant les 36 nœuds, les équipiers ont aussi dû puiser dans leurs limites et même au delà.

Auréolés par une seconde place dans la deuxième course du jour, les jeunes régatiers de Land Rover BAR Academy étaient en train de redoubler d’effort dans la course numéro 3 lorsque les deux coques de leur GC32 enfournèrent à la bouée au vent. Comme le bateau était lancé à pleine vitesse, il pivota très lentement sur son axe longitudinal jusqu’à définitivement se retrouver à l’envers. Quelques minutes plus tard, Visit Madeira eut droit à la même mésaventure quasiment au même endroit. Alors que leur GC32 s’apprêtait à abattre pour le portant, l’équipage reçu une rafale qui fit lever le catamaran jusqu’à le retourner sur le côté.

Ces deux faits de course ont nécessité l’intervention du service de sécurité et de secours des Extreme Sailing Series qui s’est rendu immédiatement sur les lieux des incidents pour porter assistance aux côtés des bateaux des équipes concernées. En raison des conditions météorologiques les marins étaient de toute façon équipés de casques et de gilets de sauvetage, aucun équipier n’a été blessé dans les dessalages. Aucun invité ne se trouvait à bord au moment des incidents.