America’s Cup. L’AC40 en production

La prochaine édition de l’America’s Cup introduit un nouveau bateau, l’AC40 en plus de l’AC75. Il sera la réplique de l’AC75 “Te Rehutai” d’Emirates Team New Zealand et servira pour les équipes comme plateforme de tests mais aussi pour des compétitions préliminaires dont le calendrier sera publié en mars. Le bateau enfin servira pour la Youth America’s Cup et la Women’s Cup.

Lee calendrier de conception et de production de l’AC40 a été très rapide et irigée par l’équipe de conception d’Emirates Team New Zealand avec Dan Bernasconi et Richard Meacham au centre de la gestion du processus de production avec Mark Evans Group Managing Directeur de McConaghy Boats.

“La genèse du projet AC40 est issue du département de conception d’Emirates Team New Zealand. Des éléments spécifiques comme les mâts sont construits par Southern Spars et les bras de foil au sein de l’usine de construction ETNZ. Nous avons également un excellent partenariat avec McConaghy Boats en Chine pour les coques, les ponts et l’aménagement ainsi que le groupe North Sails Marine avec le package aéro” rapporte Meacham.

« Actuellement, il y a déjà 8 AC40 sous commande chez McConaghy’s, avec des équipes alignées en attente de possession. Nous avons un secteur maritime de premier plan ici en Nouvelle-Zélande, mais comme tant d’industries, il y a des contraintes de ressources en main-d’œuvre, donc sans partenariat avec McConaghy’s et en utilisant leurs capacités de production, nous ne serions tout simplement pas en mesure d’exécuter les commandes à temps.

Le premier AC40 devrait être prêt à être expédié de McConaghy en juillet de cette année à la base Emirates Team New Zealand à Auckland pour sa mise à l’eau en août. Et chaque bateau successif sera déployé par incréments de 5 semaines par la suite et délivrés aux Challengers.

Par vent léger, l’AC40 devrait pouvoir naviguer jusqu’à 26 nœuds à 46º au vent et 30 nœuds de vitesse à 138º sous le vent. Aux limites supérieures de 20 nœuds TWS, les vitesses du bateau devraient augmenter à 39 nœuds au près à 41º et 44 nœuds à un angle de 155º sous le vent.

L’AC40 étant un “bateau de production”, le processus a été un peu différent pour le responsable de la conception Dan Bernasconi : “Normalement, lors de la construction d’un bateau AC, l’équipe de conception a un peu plus de temps pour développer et finaliser l’hydraulique, l’électronique et les systèmes, mais parce que le processus de production est si rapide dans ce cas, nous avons dû finaliser beaucoup plus nos conceptions et nous assurer qu’ils soient parfaits.

Alors que les équipes de l’America’s Cup utiliseront leurs AC40 pour les tests, le développement, l’entraînement en match race et les événements préliminaires, ils seront utilisés à la fois pour les femmes et les jeunes de l’America’s Cup comme un outil clé pour ouvrir la voie à l’America’s Cup pour les femmes. et la prochaine génération de marins à foils. Ce parcours a été d’autant plus facile avec l’avantage supplémentaire de la disponibilité du simulateur AC40 développé par Emirates Team New Zealand pour la formation avant livraison.

Comme étape supplémentaire, l’AC40 et le simulateur seront disponibles pour les propriétaires privés. “Il est possible que des propriétaires privés aient l’ambition à long terme de courir, mais souhaitent initialement donner à un éventuel équipage jeune ou féminin AC une longueur d’avance dans leurs campagnes en achetant un plus tôt également.” dit Meacham

“Ainsi, malgré la pression de la conception et la poursuite de tout cela, il est excitant de voir les moules terminés et la production en cours sur une classe de bateaux qui couvrira un large éventail de cas d’utilisation.”