Solitaire. Deuxième victoire d’étape, Pierre Quiroga enfonce le clou

Pierre Quiroga Photo A Couroux

Qu’elle aura été dure cette 3e étape ! Pierre Quiroga sera passé par tous les états avant de s’imposer au finish devant Alexis Loison et Alan Roberts. Xavier Macaire sauve les meubles en ne concédant que 16 minutes.

Le skipper Macif a réussi à esquiver presque tous les pièges de cette 3e étape, souvent en tête puis dépassé il est toujours parvenu à revenir pour finir par s’imposer. Plus malheureux, ses concurrents directs au général Xavier Macaire et Tom Laperche ont frôlé la correctionnelle. Le premier s’en tire bien en concédant seulement 16 minutes après avoir compter 20 nm de retard à Bishop. Le deuxième Tom Laperche concède 55 minutes mais conserve sa 3e place au général avec 15mn d’avance devant Alexis Loison. En tête depuis l’archipel des Scilly, le méditerranéen au tempérament d’attaquant a choisi hier de forcer sa nature pour se résoudre à se mettre en position de défenseur et tenter de contenir les assauts de ses poursuivants. La bataille n’a, en effet, jamais été aussi serrée que sur cette troisième étape ; la flotte a toujours navigué groupée. Fatigué et lassé, Pierre confiait au petit matin avoir l’impression de vivre un film d’horreur.

Gageons que la délivrance, la joie et la saveur procurées par cette nouvelle victoire sont à la hauteur de l’engagement, l’abnégation et la combativité dont le skipper Macif 2019 a su faire preuve tout au long de ces 624 milles entre Fécamp et la Baie de Morlaix. Cette nouvelle victoire d’étape lui permet, aussi, de conforter sa place de leader au classement général provisoire.

« Une étape de dingue, de A à Z ! On a commencé avec une super première journée, très calme et ensoleillé, au portant… Juste avant le premier resserrement après Longships. Il y a eu plein d’autres, jusqu’à la dernière nuit… Cette nuit, c’était vraiment les ténèbres, Dark Time ! Je me suis dit qu’il fallait que je fasse ma course, en pensant que l’ouest allait passer. C’était dingue de voir les bateaux si proche à l’arrivée et me dire que j’allai gagner. Quand tu es sur un petit nuage comme ça, c’est magique. Il y a un peu de calcul, un peu de feeling, un peu de chance… J’étais pourtant hyper fâché contre moi après Saint Gowan, j’ai fait n’importe quoi. Je l’ai pris comme une alerte, je me suis ressaisi et tout s’est ensuite passé à merveille. J’ai appuyé sur le champignon, j’ai mis de l’intensité et c’est passé. Dingue ! J’ai pris les bonnes décisions, toujours à l’attaque ; même si au départ j’avais un peu peur de cela. C’est trop bien de pouvoir rester soi-même malgré la pression »

Alexis Loison deuxième
Le normand a largement animé les débats sur cette nouvelle manche, toujours très placé. Ce matin, toutes griffes dehors, à l’image des léopards qui ornent son Figaro Beneteau 3, il a tout donné pour tenter de s’emparer de la première place, jusque dans les derniers milles.

« J’y ai cru plein de fois sur cette étape, j’ai eu plusieurs passages en tête, au moins dans le paquet et puis chaque fois ça a recommencé à zéro. J’ai aussi eu un peu peur des bateaux partis à terre, surtout quand j’ai vu le vent rentrer, d’autant qu’on ne les avait pas en visu avec la brume. Finalement ça a été la bagarre jusqu’au bout avec Pierre (Quiroga) qui, malgré tout, a toujours eu son petit matelas d’avance… C’était une étape dure sur le papier, il ne fallait pas la louper ; elle était tellement différente des deux autres. On a vu aussi des paysages sympas dans des endroits où quasi-personne de la flotte n’avait déjà été. C’était dur. Elle était longue cette étape !J’ai le sentiment du travail bien fait ; très fier d’avoir pu revenir à chaque fois. Au général je ne gagne qu’une place, mais c’est précieux. ! Désormais objectif repos pour recharger les batteries ! »

  1. Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) 09/09/2021
    Heure d’arrivée : 11:59:54
    Temps de course : 3j 23h 59mn 54sec
    Distance parcourue : 680.67 nm
  2. Alexis Loison (Région Normandie) 09/09/2021
    Heure d’arrivée : 12:07:58
    Temps de course : 4j 00h 07mn 58sec
    À 8mn 04sec du leader
    Distance parcourue : 679.01nm
  3. Alan Roberts (Seacat Services) 09/09/2021 – 1er Vivi Trophy
    Heure d’arrivée : 12:14:00
    Temps de course : 4j 00h 14mn 00sec
    À 14mn 06sec du leader
    Distance parcourue : 684.45 nm