Nico Boidevezi à quelques heures de la délivrance

Nicolas Boidevezi Sables Açores les sables
DR

Les journées vont surtout être particulièrement longues pour ceux qui sont sous la menace d’être dépouillés de ce qu’ils avaient construit pendant la première étape. Jonas Gerckens (Netwerk) qui pointe maintenant à plus de 90 milles de Tanguy Le Turquais (Terréal Rêves d’Enfance) risque de ne guère apprécier cette fin de traversée du golfe de Gascogne.

- Publicité -

Pour quelques uns, ces dernières heures sont en revanche, l’occasion de sonner une dernière charge. Damien Cloarec (ETF – www.damien-cloarec.fr) qui possède un peu plus de vingt milles d’avance sur François Jambou (Kaïros) n’a pas abdiqué tout espoir de podium au classement général. Antonio Fontes (Leonor) revient petit à petit aux avant-postes et vise le tableau arrière d’Armand de Jacquelot (Enelos Communication). N’oublions pas Quentin Vlamynck (quentinvlamynck.fr) qui, de nouveau, se hisse dans le top 10.

En queue de flotte de François Denis (So-boat.com) à Nolwen de Carlan (Reality), on souffre. Au vu des écarts de route et de vitesse, des différents concurrents, les solitaires ont affaire à des vents erratiques et variables. Sous l’influence d’un minimum dépressionnaire qui s’est établi au large immédiat du cap Finisterre, ils sont ballotés par une mer désordonnée, et qui plus est, régulièrement sous la pluie.

Classement de 9h30
Proto

1 Nicolas Boidevezi ImaginAlsace à 48,9 milles de l’arrivée
2 Giancarlo Pedote Prysmian    à 24,2 milles
3 Michele Zambelli Fontanot à 93,9 milles
4 Ian Lipinsky Entreprise(s) Innovante(s) à 120,4 milles
5 Ludovic Mechin Microvitae à 124,9 milles

Série
1 Tanguy Le Turquais Terreal-Rêve d’enfance à 187,8 milles de l’arrive
2 Damien Cloarec etf.www.damien-cloarec.fr à 83,7 milles
3 Jonas Gerkens Netwerk à 91,7 milles
4 François Jambou Kairos à 107,8 milles
5 Armand De Jacquelot Enelos à 114,1 milles