Classe Mini 6.50. Une belle saison malgré le contexte sanitaire. Irina Gracheva championne en proto, Léo Debiesse en série.

classe mini Copyright : Simon Jourdan

La Classe Mini a dressé le bilan de sa saison et récompensé les plus méritants parmi les 200 coureurs qui ont régater malgré la crise sanitaire. L’Atlantique et la Méditerranée ont été le terrain de jeu d’une dizaine de course, ce qui a offert un beau spectacle aux amateurs de course au large. Grâce à cette saison assez complète, plusieurs ministes ont effectué leurs milles nécessaires pour se qualifier à la Mini Transat 2021. Un bilan très positif pour cette Classe dynamique et qui a su rebondir face aux complexités liées au Covid 19.

Le Trophée Marie-Agnès Peron ainsi que le Gran Premio d’Italia marquent la clôture de la saison Mini. Ainsi, les grands vainqueurs en proto et série du Championnat de France de Course au Large en Solitaire sont la russe Irina Gracheva en proto avec son Mini 800 (Sponsor Wanted for Canopus) et le cévenol Léo Debiesse en série avec son Mini 966 (Avelasailing. com).

Les régatier(e)s de la classe mini se sont beaucoup investis tout au long de la saison. Certains ont vécu quelques mésaventures, où il a fallu compter sur la générosité de leurs camarades. En effet, Irina avait perdu la quille de son bateau, le 800 (Canopus), sur la Duo Concarneau elle a couru sur le 433 pendant le Trophée Marie-Agnès Peron, gentiment prêté par un concurrent. Mais également Jean-Marie Jézéquel qui a couru sur le 1016 prêté pour l’occasion par Dominique Appéré. Cela prouve encore une fois l’entraide et la bienveillance très représentative de cette Classe.

Cette année, les trois étapes du Championnat de France de course au large en solitaire étaient les courses suivantes :
– Les Sables Les Açores en Baie de Morlaix
– La Mini en Mai
– Le Trophée Marie-Agnès Peron

PODIUM PROTO 
PODIUM DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE COURSE AU LARGE EN SOLITAIRE 2020
1/ Irina Gracheva (800)
2/ Emmanuel Renaud (753)
3/ Jordan Delrieu (741)

PODIUM SÉRIE 
PODIUM DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE COURSE AU LARGE EN SOLITAIRE 2020
1/ Léo Debiesse (966)
2/ Jean-Marie Jézéquel (951)
3/ Hugo Picard (1014)

La Classe Mini récompense désormais les « good perf ».
L’arrivée sur le circuit mini de bateaux de plus en plus performants (Maxi 6.50, Pogo 3 etc) depuis quelques années rend l’accès aux places remarquables difficile pour les bateaux d’anciennes générations. Ainsi, la Classe Mini a souhaité mettre en place un nouveau prix, permettant de mettre en lumière les performances remarquables des skippers ne naviguant pas sur les bateaux modernes.

Désormais, les vainqueurs de course en série et en proto remettront le prix « good perf » à celles et ceux qu’ils ou elles auront trouvé les plus méritants pendant la course. Le prix sera remis officiellement sur le podium au cours de la remise des prix. Le gagnant devra ainsi coller sur son mât le sticker « good perf » signifiant sa performance remarquable. Ce prix a donc été remis lors des différentes courses de la Classe Mini.

PODIUM GOOD PERF

Les Sables – Les Açores en Baie de Morlaix
(Etape 2)
Série : Pierre Meilhat (485)
Proto : Thomas Grandin (138)
(Etape 3)
Proto : Tim Darni (432)
Série : Hugo Lauras (512)

La Mini en Mai
Série : Mathis Le Pallier (527)
Proto : Pierre Moizan (630)

La Duo Concarneau
Série : Julien Monot / Damien Cloarec (589)
Proto : Charlie VALLE / Matthieu CHANU (265)

Le Trophée Marie-Agnès Peron
Série : Benoit Le Guennec (892)
Proto : Arno Biston (551)

Déclaration Irina Gravecha vainqueur en proto du Championnat de France de Course au Large en Solitaire 2020 :

« Tout d’abord, je suis très fière d’obtenir la plus haute place du Championnat de la Classe Mini. En cette fin de saison sportive, j’ai vraiment l’impression que d’obtenir ce beau résultat demande beaucoup de détermination et d’efforts. J’ai dû être forte, prendre beaucoup de risques et m’investir à fond dans mon projet. J’ai énormément appris sur moi, mes limites et mes peurs pendant la SAS quand j’ai eu une panne d’énergie et ait été privée de pilote automatique durant quatre jours. J’ai appris à connaitre mon bateau et mes voiles durant la Mini en Mai. Et enfin, sur la MAP, j’ai appris beaucoup sur la solitude en mer et l’entraide entre ministes lorsque j’ai cassé ma quille et que Rémy Hubscher m’a donné son proto 433 pour me permettre de conclure ce championnat. Je suis fière de faire partie de la Classe Mini et de représenter mon pays dans la course au large française. »

Déclaration Léo Debiesse, vainqueur en série du Championnat de France de Course au Large en Solitaire 2020 :

« Ça n’a pas été facile toute l’année, il a fallu se battre pour gagner cette première place au Championnat de France de Course au Large en Solitaire. Sur mes deux dernières courses, j’ai fais des bons résultats mais cela c’est joué sur la fin des courses. Il fallait donc s’accrocher tout le long pour rester dans le groupe de tête ! Mais dans l’ensemble je suis très content de ma saison. »