Vendée Globe. Denis Van Weynbergh renonce, il reste 35 candidats

Denis Van Weynbergh
Denis Van Weynbergh

Le skipper belge Denis Van Weynbergh candidat au prochain Vendée Globe a décidé finalement de renoncer.  » Les contraintes budgétaires et financières auront eu raison de mon inaccessible rêve. En 2020, je ne pourrai pas assouvir ma quête d’impossible et participer au Vendée Globe. Le décision est dure, rude même, et sera difficile à digérer, mais le chemin a été riche, sincère, profond et enrichissant. Le bon sens marin, c’est aussi de savoir parfois renoncer ou d’attendre le bon moment. Tout était réuni avec un bateau fiable, un skipper motivé, un vrai intérêt de la presse et une réelle sympathie auprès du public. Le monde économique en a décidé autrement. On ne perd pas espoir pour 2024.  » L’homme qui ne tente rien, ne se trompe qu’une fois…. »Lao Tseu. « 

37 candidats ont déposé un dossier de candidature le 1er novembre 2019. Après le retrait de Yann Eliès et de Denis Van Weynbergh, il reste 35 candidats pour 34 places ouvertes. Clément Giraud dont le bateau a brûle au départ de la Transat Jacques Vabre se bat toujours pour trouver des partenaires et être au départ le 8 novembre prochain tout comme Didac Costa, Conrad Colman ou Erick Nigon.