Jean le Cam de retour.. sur la Barcelona !

0
206
Le Cam Garcia BWR 2010
DR

Cette fois c’est sûr : Jean Le Cam revient à la compétition en IMOCA ! Suite à la perte de son VM Matériaux au cap Horn dans le dernier Vendée Globe et après avoir joué les équipiers lors du Tour d’Espagne sur le PRB de Vincent Riou, le très expérimenté skipper breton va s’engager dans son quatrième tour du monde en course (1). Ce sera la Barcelona World Race, qui s’élancera de la cité catalane le 31 décembre 2010. Jean Le Cam et son co-skipper espagnol Bruno Garcia porteront les couleurs de Président, la célèbre marque du groupe agro-alimentaire français Lactalis.

Jean Le Cam : « Nous avons loué le bateau de Mike Golding et l’avons convoyé la semaine dernière depuis Southampton jusqu’à Port-la-Forêt, où nous faisons en ce moment des tests sur la quille, le mât et la coque, avant de partir en qualification, probablement un aller-retour aux Açores ». Les deux hommes doivent en effet parcourir 2800 milles en double pour être autorisés à se présenter au départ. « A notre retour, nous mettrons le bateau en chantier pour une remise à l’eau prévue début novembre, sous nos nouvelles couleurs et avec le nouveau jeu de voiles commandé à la voilerie North. Nous aurons ensuite environ deux mois pour nous préparer avant le départ. » Entre temps, Jean Le Cam se rendra à Saint-Malo au départ de la Route du Rhum, histoire de saluer ses confrères skippers… dont quelques-uns seront ses futurs adversaires dans la Barcelona World Race, comme Kito de Pavant, Michel Desjoyeaux ou Jean-Pierre Dick.

Objectif podium… voire mieux !

L’objectif du duo franco-espagnol ? « Jouer le podium… et après on verra », dit sans détour Jean Le Cam. L’homme ne fait pas mystère de ses intentions : « la Barcelona est très intéressante, d’abord parce qu’il s’agit d’une course en IMOCA. On court en temps réel entre nous, sur le même parcours que le Vendée Globe. Il y aura par ailleurs du beau monde au départ : l’armada espagnole mais aussi les nouveaux plans VPLP-Verdier, Foncia, Virbac-Paprec 3, etc… »

Moins connu du grand public, le co-skipper Bruno Garcia est un excellent marin, qui a notamment navigué sur Estrella Damm, mais qui a aussi écumé les épreuves de la Classe Figaro avant d’être trop pris par son métier de cardiologue à l’hôpital de Barcelone. « Je le connais depuis le Figaro, où nous avons couru l’un contre l’autre. Il est très compétent et je m’entends très bien avec lui » assure Jean. Le principal intéressé précise dans un éclat de rire : « j’ai couru une Transat Ag2r… et Jean avait gagné. J’ai également couru trois Solitaire du Figaro et, sur ces trois-là, Jean en a gagné deux… donc j’ai une idée assez claire de qui est « Monsieur » Le Cam ! Pour moi, faire un tour du monde en course est déjà un rêve… mais avec Jean Le Cam en plus, cela dépasse tout ce que j’aurais pu imaginer !» Un avis sur le bateau ? « Je n’ai qu’Estrella Damm comme référence, mais le bateau me semble très compétitif. Sinon, un de mes indicateurs préférés est la tête de Jean. Or, pendant le convoyage il souriait beaucoup. Quand il a cette tête-là c’est que tout va bien ! ».

L’appui de Président :

« Participer à la Barcelona World Race était une opportunité que nous ne voulions pas laisser passer chez Président. Cette régate incarne des valeurs fondamentales avec lesquelles la marque s’identifie pleinement. »

« Président est présent dans plus de 160 pays, nous pourrions difficilement trouver un meilleur événement à sponsoriser qu’une course autour du monde à la voile. Nous sommes certains que nos membres d’équipage Jean Le Cam et Bruno García feront de la participation de Président dans la Barcelona World Race un événement inoubliable pour tous. »