Mike Golding reste déterminé

    Démâtage Gamesa
    Démâtage Gamesa

    Suite au démâtage de son 60 pieds Gamesa, Mike Golding est rentré à sa base de Southampton où l’espar a été examiné. Le skipper britannique reste surpris par cette casse, car les conditions étaient calmes dans le Solent avec une brise de seulement 12 noeuds. A première vue, le mât semble intact. Il va falloir sans doute remplacer la première barre de flèche, mais à part quelques dégâts au pied, le reste est plutôt cosmétique.

    Mais si l’espar n’a pas trop souffert, le pont a néanmoins été touché avec un trou qu’il va falloir réparer. Golding estime que cela nécessitera au moins six semaines de travail, car il faudra aussi examiner tout le gréement, mais la durée du chantier va dépendre aussi des conditions météo dans les semaines à venir. Une inspection ultrason sera réalisée ce vendredi pour confirmer la première analyse. Mike Golding reste néanmoins déterminé de recommencer ses séances d’entraînement en vue du Vendée Globe dès que possible. 

    Graham Tourell, le boat captain de Gamesa souligne que ce démâtage n’a rien à voir avec les incidents qui ont émaillé la Volvo Ocean Race. « Il nous semble évident que la cause a été l’explosion d’un enrouleur et là, on n’y peut rien. C’est complètement imprévisible, mais c’est sûr que ce matériel ne devrait pas se casser comme cela. Mais cela n’a aucun rapport avec la fiabilité du gréement. »