Camille Lecointre et Aloïse Retornaz en Or

L’année 2020 commence bien pour Camille Lecointre et Aloïse Retornaz qui remportent l’or à Miami ce week-end au Championnat du monde. Une bonne étape pour les JO de Tokyo. Elles avaient remporté la finale de la world cup 2019 à Marseille, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz viennent de récidiver à Miami en ce tout début d’année. Cette victoire vient valider le travail de fond qu’elles ont mené en entrainement durant les derniers mois de l’année 2019.

Dès la première course disputée lundi dernier, les deux françaises prennent le leadership sur la flotte des 16 duos féminins pour ne plus la lâcher. Au total, elles remportent 5 des 8 courses disputées avant la Medal race, qui ne retenait que les 10 premiers équipages. En prenant le départ de cette ultime course avec 9 points sur les 2è au général, le duo grec, et 10 points sur le duo polonais, Camille et Aloïse avaient une avance certaine. Mais rien n’est jamais acquis… Cette Medal race s’est révélée plus coriace qu’elles ne l’avaient envisagée. Leur clairvoyance et leur sang froid ont fait la différence, une fois encore. Les deux jeunes femmes remportent la Medal race et l’étape de la Coupe du Monde. Récit par les deux médaillées :

Aloïse Retornaz : « Sur cette Medal race, nous sommes parties en marche arrière et avant-dernières… Dès le 2è bord au près, notre tactique nous a permis de remonter la flotte, d’aller chercher un vent un peu plus soutenu, puis nous avons continué pour remonter en tête de flotte. Le début de semaine avait paru trop facile, puis ensuite les conditions météo ont changé. Avec peu de vent, c’était parfois très aléatoire et nous avons fait quelques erreurs. Mais nous validons certains des points travaillés en entraînement à l’automne et c’est vraiment top de commencer l’année comme cela ! »

Camille Lecointre : « Cette semaine nous a permis de démontrer que nous avons fait des progrès sur nos points faibles, au portant notamment. Nous avons maîtrisé 3/4 des courses mais cette Medal race prouve que rien n’est jamais fini avant la fin…Une contre-performance peut arriver n’importe quand et c’est bien que cela se soit passé ici à Miami ! Il faudra garder cela à l’esprit durant toute la saison, pour conserver la tête froide. »

Place maintenant au baptême de leur nouveau 470, qui se déroulera vendredi 31 janvier prochain à Brest, en présence d’un parrain exceptionnel….