Suspens à Newport

La flotte de VOR65 est attendue ce mardi à Newport et le finish s’annonce encore extrêmement serré. Et si l’on pensait encore il y a 24h revivre un duel au couteau entre le Team Brunel et Dongfeng, il risque d’y avoir des rebondissements avec Vestas et Mapfre revenus en position de participer à la fête à moins de 15 milles. L’enjeu est important pour Dongfeng qui joue le classement général mais vise surtout sa première victoire d’étape. Bien malin celui qui peut donner le tiercé gagnant de cette huitième étape.

Team Brunel reste en tête. Bouwe Bekking écrivait ces quelques lignes ce matin : « L’hémorragie s’est arrêtée face à Dongfeng, qui revenait à 2,6 milles hier ; on pouvait alors lire leur logo sur leurs voiles. Nous décidions alors de ne pas conserver le même cap. Ils ont navigué plus haut, et plus vite, dans un vent plus fort. Tous nos routages prévoyaient que se positionner à l’Ouest serait la solution sur le ‘long terme’. De cette façon, nous respectons la règle numéro 1 de la voile : rester entre la ligne d’arrivée et son adversaire. Doucement mais sûrement, ça commence à payer, puisqu’ils sont maintenant à 9 milles derrière nous. »

Team Brunel est pour l’instant le plus à l’ouest et va continuer d’investir de ce côté en espérant profiter d’un meilleur vent et meilleur angle pour se diriger vers Newport dont l’arrivée s’annonce tortueuse. Et si Dongfeng est revenu à sa hauteur, cela va être difficile pour l’équipage de Charles Caudrelier qui sera également sous la pression de Mapfre qui revient très fort dans son tableau arrière.